Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Le Front National défendra ses couleurs à Agde et sur son canton

Aprés sa réunion de rentrée politique locale du 21 septembre et concertation avec les…

Aprés sa réunion de rentrée politique locale du 21 septembre et concertation avec les instances régionales de notre Mouvement, il a été décidé que le Front National devra êre prÈésent sur Agde lors des élections Cantonales et Municipales.

Ce sera sans doute François Amoros, responsable du canton d’Agde et impliqué dans les campagnes éléctorales, qui sera chargé de conduire notre mouvement aux prochaines élections locales.
Nous appelons donc tous les sympathisants à nous rejoindre dans leur engagement sur le terrain afin que les valeurs de notre mouvement soient défendues au niveau local.

Au travers de ces élections locales, notre action consistera, à défendre les idées de notre mouvement ainsi que les intérêts du canton et de la ville d’Agde et de leurs habitants, en infléchissant les orientations politiques des Conseils, pour et dans le respect du citoyen et de ses attentes.
Ses idées, plagiées par la mouvance gouvernementale avant les éélections nationales sont aujourd’hui oubliées au champ d’honneur des promesses électorales.
La non représentation actuelle des électeurs front national est anti-démocratique et le refus des dirigeants de l’État UMP et PS d’introduire la proportionnelle aux élections est une forme de confiscation du pouvoir.

Malgré cette spoliation des valeurs de notre parti, notre ville a démontré son attachement à nos idées avec plus de 17 % des voix  lors des dernières élections présidentielles.
La performance de notre conseiller  régional Alain JAMET, pour qui le nombre de voix des grands électeurs en sa faveur a été multiplié par 8 àla grande surprise de la mouvance présidentielle. Le renouveau du Front est en marche.
C’est la troisième force politique locale. Il n’est pas admissible, qu’aucun de nos représentants ne participe aux organes décisionnels municipaux et départementaux.
Un Agathois sur cinq est totalement ignoré, alors que dans le même temps des représentants de la gauche locale ont partagé le pouvoir municipal et départemental.

Demain, nos élus, à quelque postes qu’ils se trouvent, sauront défendre les intérêts de tous les citoyens.
Nous ne souhaitons pas jouir des avantages que procure les mandats, mais simplement servir et défendre les intérêts communs.
Ce que nous voulons, c’est être le porte-parole des petits et des sans grades, le représentant des citoyens délaissés par le pouvoir local, qui dans leur quotidien sont broyés par le rouleau compresseur de l’insécurité, des impôts et des charges en tout genre.
Ce que nous voulons, c’est défendre les intérêts des travailleurs, de tous les travailleurs, salariés, indépendants, et de tous ceux qui sont privés d’emplois faute de préférence locale.

Ce que nous voulons, c’est la défense du service public qui est un bien commun à tous, riches ou pauvres.
Ce que nous voulons c’est protéger l’environnement par un développement harmonieux et protecteur de l’espace de vie, nous nous devons dêtre présent à vos côtés pour vous défendre, vous soutenir, avec constance, pugnacité, efficacité, sans aucun calcul ni aucune fluctuation de notre parcours politique.

Contrairement aux autres formations, nous ne cherchons pas à rassembler comme au PS et tout ce qui se rattache.
Nous sommes tous unis derrière nos instances nationales.

Nous ne labourons sur les terres de personne comme à l’UMP en jouant sur une ridicule baisse des impôts ou au MPF en jouant au copier-coller.
Nous ne sommes pas constamment à faire le ménage comme au PC, chez les Verts et autres.
Nous ne sommes pas à nous chercher comme à l’UDF et à se demander de quel coté il faut pencher. Nous ne sommes ni contre les uns, ni avec les autres, ni d’un coté ni de l’autre mais français d’abord dans un mouvement national, populaire et social.

Les mois qui viennent seront déterminants pour Agde et pour notre canton !
Rejoignez nous, afin que demain, notre force locale incontestable, trouve toute la place qu’elle mérite dans les instances locales.

N’hésitez pas à nous contacter. Pour le bureau du Front National – François Amoros Tel : 04 67 94 02 44

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.