Le ROA n’a pas dit son dernier mot - Du grand et beau spectacle à Michel Millet

En remportant une courte mais très belle victoire (30-27) sur un leader Nîmois toujours…

En remportant une courte mais très belle victoire (30-27) sur un leader Nîmois toujours aussi entreprenant et performant, le ROA retrouve son standing de début de saison et revient très fort dans la course à la qualification.

L’affrontement viril mais correct n’a pas connu de temps mort tout au long d’un match de haut niveau assorti de nombreux gestes techniques de part et d’autre, d’actions offensives ou défensives de grande qualité, d’un suspense final qui a tenu en haleine les supporters des deux camps et d’une part de chance qui, une fois n’est pas coutume, a souri aux Agathois (poteau rentrant sur le drop de Damien Bès).

Ce succès permet aux hommes du trio Saignes, Millet et Valle de se rassurer et de se repositionner dans le trio de tête du classement avant la dernière ligne droite qui comprend trois déplacements successifs du ROA à Mazamet (7e), Saint Sulpice (6e) et Céret (2e) avant la réception de Thuir (8e) programmée le 1er mai.

Nîmes qui compte encore huit points d’avance sur Agde n’a plus que deux rencontres à disputer et est pratiquement assuré de décrocher son billet d’accès à la phase finale du championnat. Pour les trois autres places qualificatives, le sprint final est d’ores et déjà engagé entre quatre équipesdont le ROA qui n’a pas dit son dernier mot.

En prenant leur revanche du match aller et en mettant un terme à la série de onze succès consécutifs des Nîmois, les hommes du président Jean Luc Fabre se sont rappelés au bon souvenir des autres outsiders de la poule cinq pour leur dire qu’il faudra compter avec eux et qu’ils n’ont pas perdu leur qualité de jeu ni leur ambition.

La fin du championnat gagne en intensité et promet d’être engagée !


 

Du grand et beau spectacle à Michel Millet

Fédérale B: Agde 26 – Nîmes 14

 

Fédérale 2 : Agde 30 – Nîmes 27


 

Les nombreux spectateurs (500) présents autour du stade Michel Millet n’ont pas regretté leur déplacement dimanche dernier : onze essais au total des deux rencontres de l’après-midi ; sept essais marqués par les rugbymen Agathois contre quatre concédés à leurs valeureux adversaires du Rugby Club Nîmes Gard.

Quelques rayons de soleil qu’on n’attendait pas, quatre belles équipes sur une pelouse en excellent état, du suspense et du beau jeu, aussi bien en Fédérale B qu’en Fédérale 2 : de quoi ravir les joueurs, les entraîneurs, les dirigeants, les partenaires et les supporters du ROA !

Fédérale B

Le match d’ouverture a été très disputé et même accroché au cours de la première mi-temps, les deux équipes jouant en infériorité numérique dès la dixième minute suite à une échauffourée sévèrement réprimée par l’arbitre (carton rouge aux 2e lignes ; Stéphane Roques pour Agde et Aramandi côté gardois).

Durant les quarante premières minutes, les Agathois ne sont pas parvenus à percer le rideau défensif des Nîmois et ont dû se contenter de deux pénalités réussies par Mickaël Bruno (5e et 36e) alors que leurs adversaires franchissaient la ligne d’essai par le centre Raddas au quart d’heure de jeu et l’ouvreur Ferret ajoutait la transformation (6-7).

A la reprise, les Agathois prenaient l’initiative du jeu et parvenaient enfin à concrétiser leur supériorité manifeste dans les mauls et les groupés pénétrants aussi bien que dans l’animation offensive en marquant quatre essais ; deux par les avants et deux par les trois-quarts pour qu’il n’y ait pas de jaloux…

Successivement, les 2e lignes Lionel Fray (42e) et Manu Giméno (57e) franchissaient la ligne d’essai avant que l’arrière Guja Iovadze ne réussisse un beau doublé (57e et 73e).

Littéralement assommés (26-7), les gardois avaient une réaction d’orgueil en marquant un 2e essai, en fin de match et à nouveau par le centre Raddas (75e), qui leur permettait de limiter la casse (26-14, score final).

Cette 15e et belle victoire du groupe entraîné par Stephan Girard et Bruno Antoine confirme le succès obtenu à l’aller (18-6), lui permet de conserver la 1ère place au classement et d’assurer sa qualification.

Composition du groupe :

Chouchane, Crespo, Boucherie, Fray, Roques, Maitrot, Wolff, Barbier, Valle, Bruno, Espitalier, Girault, Blaquière, Tognaccini, Iovadze, Guillen, Jacomet, Chailleux, Gimeno Manu, Giméno Laurent, Gaillard, Jacob.

Fédérale 2

Le coup d’envoi du match entre équipes fanion était donné par la représentante de l’enseigne OPTIC 2000 qui parrainait la rencontre.

Les hommes du trio Saignes / Millet / Valle nous ont gratifiés d’une première mi-temps d’anthologie jouée sur un rythme infernal par deux équipes de valeur sensiblement égale et bien décidées à trancher, à la loyale, une question de suprématie locale.

Les agathois n’avaient pas droit à l’erreur et se lançaient résolument à l’assaut de la forteresse nîmoise par l’intermédiaire du N°8 Sylvain Tanir, ancien pensionnaire du R.C.N.G., qui voulait se rappeler au souvenir de ses anciens coéquipiers.

Le ton était donné, le spectacle pouvait commencer : trois pénalités réussies en guise de mise en bouche, deux par Thomas (1ère et 7e) côté nîmois contre une de Romain Guiraud (4e) pour les agathois et donc un score de 3 à 6 en faveur des gardois au quart d’heure de jeu.

Puis trois essais agathois comme entrées de ce dîner de gala : le premier marqué par le centre Dirk Haghedooren (18e), le second par son partenaire de l’attaque, Romain Guiraud (22e) et le troisième par le flanker Sébastien Alabarbe (33e), tous trois inscrits à la conclusion de superbes mouvements offensifs et transformés imparablement par Romain Guiraud.

Dans le même temps, les gardois ajoutaient une pénalité de Thomas (27e).

Le score de 24 à 9, à la 33e minute du match, traduisait bien la main mise sur le ballon et sur le jeu par des agathois motivés, déterminés, rapides, précis, entreprenants et maîtres du terrain.

Du grand spectacle qui faisait chavirer de bonheur les habitués de Michel Millet.

Après cette fantastique première demie-heure, changement de décor mais avec le même engagement de part et d’autre et tout aussi correctement joué dans le respect des règles et de l’adversaire par les joueurs des deux équipes : un vrai régal ! Les Nîmois se font beaucoup plus pressants, même s’ils échouent à trois reprises sur des tentatives de conversion de pénalités en fin de première mi-temps (38e, 40e et 40e + 2).

A la reprise, Thomas réduit l’écart à la marque en passant sa 4e pénalité de l’après-midi (24-12, 44e) puis Chaix permet aux gardois de se rapprocher encore en marquant un essai que Thomas transforme (24-19, 49e).

Fort heureusement et bien à propos l’ouvreur et capitaine du ROA Damien Bès claque un premier drop qui permet de garder les adversaires à une distance respectable (27-19, 51e).

Le duel des buteurs se poursuit avec une cinquième pénalité réussie par Thomas (27-22, 61e) avant que Damien Bès, avec l’aide d’un poteau rentrant, enquille magistralement un deuxième drop (30-22, 63e).

Les gardois finissent fort et sont récompensés par un 2e essai que marque le demi de mêlée Raynaud mais que Thomas ne transforme pas (30-27, 77e).

Le suspense est total car les gardois, justifiant leur statut de leaders, restent dangereux jusqu’au coup de sifflet final. Ce sont malgré tout, et fort justement, les agathois qui l’emportent, prenant ainsi leur revanche du match aller et se donnant un peu plus d’air pour la suite du championnat.

Félicitations appuyées à tout le groupe agathois pour sa solidarité afin de réaliser cet exploit et mention spéciale au cinq de devant (les titulaires et ceux du banc) qu’on a tendance à oublier trop souvent et qu’on appelle communément et à tort « les gros », qui font preuve de beaucoup d’humilité et qui ont été particulièrement costauds face aux Nîmois.

Grâce à cet excellent résultat, les Agathois figurent toujours dans le trio de tête, sachant qu’ils ont deux matchs de plus à jouer que le premier et le second du classement.

Et l’espoir renaît même si tout n’est pas encore joué !

Composition du groupe :

Ragno, Saez G., Ratianidze, Ortin, Isidro, Astruc, Alabarbe, Tanir, Cuq, Bes, Ortega, Haghedooren, Guiraud R., Guiraud B., Ramon, Peyras F. et B., Auque, Lautrec, Ferrandez, Benin, Saez J.

Dimanche 20 mars, suite du championnat avec un déplacement des deux équipes seniors du ROA à Mazamet (7e).

 

 


Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.