LEDENON (Gard), Pierre GINIEYS, pilote Viassois, a bien progressé.

VENDREDI : Les essais libres. Pierre connaît ce circuit au tracé très technique et…

VENDREDI : Les essais libres. Pierre connaît ce circuit au tracé très technique et vallonné. D’entrée de séance, les chronos sont bons. Avec 1’33”5 au tour, il est dans les temps qu’il réalise régulièrement sur ce circuit. L’après-midi, chaussé des pneumatiques de la séance du matin par soucis d’économies, il améliore encore passant sous la barre de 1’32, malgré un vent violent qui pénalise les motos légères.

Le circuit de Ledenon est très complexe pour les motos du Challenge de l’Avenir sur lesquelles il n’est pas permis de modifier la boite. Il faut vraiment rester concentré et surtout avoir des repères très précis car le moindre petit écart par rapport à ces repères se traduit en secondes perdues.

SAMEDI : Les essais qualificatifs. Aux essais du matin, on passe encore d’anciens pneumatiques. Pierre reste 11ème temps pendant très longtemps, améliorant ses chronos à chaque tour.
La barre de 1’31 n’est pas loin, mais en fin de séance, les pneus sont usés et il termine à la 14ème position. L’après midi, en pneus neufs la barre les 1’31 est largement atteinte et Pierre se retrouve à la 12ème position sur la grille de départ.

DIMANCHE : La course. Le matin au warm up, Pierre confirme sa performance de la veille en obtenant même le 8ème temps. Le départ est donné sous un temps couvert, mais nous n’aurons pas de pluie. Après un départ très correct, il se fait enfermer dans le premier virage et pointe en 21ème position. Le pilote manque encore un peu d’expérience !

A chaque tour il gagne 1 à 2 places remontant tous les pilotes devant lui les uns après les autres. Au 11ème tour il pointe déjà en 10ème position et il lui faut maintenant aller chercher un groupe de 5 motos qui le précède. Dans ce tour, il a battu son record passant sous la barre de 1’30 au tour. Il sait qu’il peut y arriver, et prend tous les risques. Malheureusement, il perd l’avant au virage du pont et c’est terminé : chute sans gravité. Il est tout de même crédité du 9ème temps en course.

Pierre Ginieys : « Je suis content de moi car j’ai amélioré mes chronos à chaque fois en appliquant les consignes de l’encadrement. Je sais que maintenant, je peux me battre en tête de course sur ce circuit où nous revenons en septembre pour la finale. Même si j’ai chuté au virage du pont, je ne le regrette pas car ça aurait pu passer. Mes temps se sont bien améliorés et je suis d’autant plus motivé pour la course d’Albi ! ».

Prochaine étape : 5ème manche du Championnat de France SUPERBIKE à ALBI (Tarn) les 5 et 6 Juillet.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.