Législatives, 8e circonscription : Sylvain Carrière sera un député 'engagé et méthodique'

Sylvain Carrière et Livia Jampy sont les candidats investis par le Nupes sur la 8e circonscription. A respectivement 31 et 21 ans, ceux sont des « militants de terrain ». Le binôme milite ensemble depuis plusieurs mois.

Le candidat est installé à Vic la Gardiole, sa suppléante à Montpellier. Lui est commercial, elle est étudiante, « ce qui fait que nous sommes en contact avec beaucoup de personnes, de profils divers et variés » précise Sylvain Carrière. Ils sont issus tous les deux des insoumis et « veulent couvrir tout le territoire à eux deux ». Le candidat est « fier d’être le candidat commun avec des soutiens importants. Nous sommes arrivés à nous unir sur un projet de rupture avec 650 points de programme. Nous militons pour des valeurs et un projet ».

Le projet

« Nous suivons les grandes lignes nationales : le blocage des prix de certains produits, la retraite à 60 ans, le SMIC à 1 500€, la suppression de ParcoursSup, l’allocation d’autonomie jeunesse à 1 063€ (c’est le seuil de pauvreté), le minimum vieillesse à 1 062€ et une retraite à taux plein à 1 500€ » explique le candidat. Pour lui, cette union Nupes « n’est pas juste un changement de logo. Nous avons un projet, l’envie de gagner, l’envie de gouverner le pays aux côtés de Jean-Luc Mélenchon Premier ministre. Nous avons vu les 5 ans de M Macron, on n’en veut plus. C’est une chance historique, les gens attendaient cette union. Cela répond à un espoir, une attente. On discute avec tout le monde. On s’entendra sur des projets concrets », complète Sylvain Carrière.

Le candidat précise « je travaillerai avec engagement et méthode. On vient du terrain, dans des luttes sociales, écologiques, syndicales. Cela se ressent dans notre campagne : nous avons une caravane populaire qui passe dans les communes et quartiers de la circonscription ». Pour lui, le député est « le messager de la circonscription. On laisse la parole aux gens, on fait remonter les problématiques locales. On travaille déjà, et on va continuer, avec les associations, les partenaires. Nous aurons des réunions et des permanences sur le territoire. Nous continuerons à construire tous ces liens après les élections également, pour renforcer cette union. »

Le territoire

Sylvain Carrière convient que « les problématiques du littoral et des quartiers urbains ne sont pas forcément les mêmes. D’un côté, le logement, les transports (il faut développer les mobilités douces, alors que 75% des actifs prennent la voiture tous les jours), de l’autre, la précarité du logement, garder le lien avec les associations de quartier qui rendent l’entraide possible et réelle. Le pouvoir d’achat est au centre des préoccupations. Il faut également remettre en place les services publics qui ont disparu. » Le candidat considère que « la LGV qui passe dans le massif de la Gardiole est destructrice. Mais en même temps, la montée des eaux, le réchauffement climatique, il faudrait privilégier la remise en place des lignes historiques de proximité ». Sylvain Carrière précise que « l’élection présidentielle n’a pas réglé les problèmes. Rien n’a changé, les gens se sentent délaissés. Nous devons nous saisir de la chance de cette union et ne pas attendre 5 ans de plus. Nous proposons un changement clair, une rupture : nous sommes jeunes, issus du terrain, nouveaux. »

Le prochain rendez-vous aura lieu le jeudi 26 mai dans le quartier de Celleneuve. La caravane sera place du marché et propose une pétanque populaire à partir de 14 h.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Je soutiens à fond Sylvain Carrière pour ses idées au plan local. Mais sur le plan national, il y a de gros thèmes comme la santé puisque c’est mon milieu professionnel. N’oubliez pas de parler des soignants interdits d’exercer et DE LES RÉINTÉGRER ! Ainsi qu
    ‘autoriser les médecins à prescrire.

  2. Bonjour, monsieur carrière. comme pour la présidentielle vous aurez mon soutient le 12 et le 19 juin prochain. Je vous souhaite bonne chance. Cordialement..

  3. Je trouve outrant qu’un parti qui se dit écologique, soit le seul qui, en plus des programmes distribués par la Préfecture, distribue dans chaque boîte aux lettres, un document complémentaire, tiré en plus sur papier glacier !
    Toute la contradiction d’un parti qui n’a pas encore compris que le social tel qu’il l’envisage va créer encore plus de travailleurs pauvres du fait de l’augmentation de cotisations sociales pour des dépenses injustifiées créant des inégalités croissantes, car souvent au profit de personnes n’ayant JAMAIS cotisé et réclamant encore plus.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.