Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

"Les batailles sont à venir" ... par Nicole MONSTERLET

Ce deuxième tour du scrutin national aux primaires citoyennes  a vu la victoire de François Hollande…. Bravo pour lui, il sera donc le candidat de la gauche en 2012. Mais  qu’il me permette aujourd’hui d’exprimer quelques remarques… Ayant milité pour Martine Aubry, je ne cacherais pas ma déception de n’avoir pas vu naître mon espoir d’une future Présidente […]

Ce deuxième tour du scrutin national aux primaires citoyennes  a vu la victoire de François Hollande…. Bravo pour lui, il sera donc le candidat de la gauche en 2012. Mais  qu’il me permette aujourd’hui d’exprimer quelques remarques…

Ayant milité pour Martine Aubry, je ne cacherais pas ma déception de n’avoir pas vu naître mon espoir d’une future Présidente de la République, qui aurait su prendre avec énergie, compétence et pugnacité, le destin de la France. Militante féministe, j’aspirais aussi pour l’égalité des femmes et des hommes, à ce changement, car elle aurait eu à cœur des nous aider dans nos combats toujours plus d’actualité, et ce renouveau aurait été pour nous les femmes, un signe fort de changement d’image de notre chère vieille Patrie si conservatrice et encore trop souvent masculine, pour ne pas dire autrement… Je ne ferais pas d’observation sur son programme auquel bien sûr j’adhère sans restriction, et dont chacun a pu largement prendre connaissance.

A Agde nous étions peu nombreux dans son comité de soutien, je dois le dire honnêtement.

Cependant 18,77 pour cent des suffrages exprimés au 1er tour se sont portés sur sa candidature, et 24 pour cent au 2ème tour. Bien moins que la moyenne nationale, et d’aucun pourraient être tentés d’attribuer ces faibles résultats aux clivages locaux et régionaux qui affaiblissent la gauche dans le Languedoc Roussillon….  Peut-être ya a-t-il d’autres raisons, que chacun attribuera  aux causes qui lui conviennent, et peut-être aussi que ceux qui briguent les mandats locaux ne nous conviennent pas tout à fait, car plus mobilisés par leur devenir ou par leurs ambitions personnelles  que par l’objectif du service aux autres sans faiblir. Qu’ils y réfléchissent s’ils veulent rassembler derrière eux.

Mais il est grand temps de se tourner ensemble vers l’avenir, c’est-à-dire vers 2012.

C’est donc François Hollande qui aura la lourde responsabilité de porter nos combats  et de battre Nicolas Sarkozy en 2012, et rendre ainsi aux Français fierté et espoir, comme justice sociale au service de tous les Français, et particulièrement des plus faibles d’entre nous. Rendre  encore à l’école,  à  l’hôpital, ainsi qu’à tous les secteurs massacrés par la droite, la possibilité de retrouver qualité et efficacité de fonctionnement,  au regard de leurs réelles missions, et appui sur des valeurs plus humaines que les seuls objectifs d’enrichissement personnel. Rendre aux Français, à tous les Français, le goût du partage et de la solidarité.

Mais il ne pourra pas le faire seul, et si ces primaires ont permis de montrer aux Français que la gauche avait un vrai programme, partagé dans ses grandes lignes par tous les candidats, elle a  aussi un réservoir d’intelligences qui se sont exprimées et qui sont complémentaires

La tâche qui attend ce futur gouvernement de gauche est titanesque. Ainsi, Martine Aubry pourrait-elle efficacement seconder François Hollande en prenant le poste de 1er ministre, c’est le moins qu’il puisse faire, pour la France, comme pour nous qui l’avons pleinement plébiscitée.  Auprès des autres candidats, il trouvera des personnalités  fortes et prêtes à affronter les responsabilités d’Etat.

Je l’ai dit souvent autour de moi durant cette campagne pour Martine Aubry, et je veux le redire ici clairement : quel que soit celui ou celle qui gagnera, je m’engagerais avec autant de fermeté et de loyauté derrière sa candidature aux élections présidentielles,  car il importe avant tout que la gauche reprenne le destin de la France. C’est ce que j’appellerais « une urgence vitale » qui ne saurait supporter d’atermoiements partisans.

Je pense que cela est possible, je pense que l’union des forces de gauche au niveau national, comme au niveau local, est possible, si nous prenons soin de laisser nos égos, et nos différents  loin derrière nous.

Tous tournés vers la victoire de la gauche en 2012, voilà aujourd’hui notre seul crédo.

Nicole MONSTERLET – PS34- AGDE-

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.