Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Louis Goudou - Chevalier du Mérite agricole

«Louis Goudou a fait preuve d'une très grande implication dans l'animation de la vie…

«Louis Goudou a fait preuve d’une très grande implication dans l’animation de la vie coopérative et l’action collective pour le développement agricole sur le secteur de Bessan.La distinction dans l’Ordre national du Mérite agricole est le témoignage d’une reconnaissance de son engagement personnel et de sa disponibilité constante et reconnue au monde viticole du département de l’Hérault ».
C’est en ces termes que le Directeur départemental de l’Agriculture est de la Forêt a sollicité sa hiérarchie pour promouvoir Louis Goudou au grade de Chevalier du Mérite agricole.
L’arrêté ministériel est signé. La remise de l’insigne aura lieu ultérieurement.
 

«Génération tracteur»

 
Chez Loulou, l’aspiration à devenir exploitant dés ses 21 ans témoigne de deux choses :
la combativité et le sens de l’adaptation à son métier.
Ces sens de la combativité et de l’adaptation  lui permettent de développer son exploitation, passant de trois à vingt hectares. La conjugaison de ces deux qualités lui permet aussi de servir l’agriculture dans la constance de quatre décennies.
L’action syndicale lui ouvre l’accès à de nombreux engagements : trésorier du Centre départemental des jeunes agriculteurs, censeur de la SAFER, administrateur de la Caisse locale du Crédit agricole, membre du conseil de l’ADASEAH.
 
Elu benjamin du Conseil d’administration de la Cave coopérative «le Rosé de Bessan»,
il en a été longtemps le doyen, après avoir exercé la trésorerie par deux fois.
 
Louis Goudou est issu d’une génération d’agriculteurs à la jonction de deux époques.
Il est de la «génération tracteur» pourrait-on dire.
Aussi, bien ancré dans son temps, il est de ceux qui -dés le début- militent en faveur de la qualité et de la promotion de techniques culturales nouvelles (palissage sur fils en téléphone mobiles, cépages améliorateurs, baisse des rendements, plantations larges, etc…)
 
Encore aujourd’hui, ce retraité actif exerce des vacations statistiques pour la DRAF.
D’ores et déjà, il se prépare a assumer une nouvelle fois la charge de moniteur pour encadrer une équipe d’enquêteurs lors du recensement agricole de 2010.
 

La «Légion d’honneur agricole»
 

«Dans l’esprit du ministre fondateur, le Mérite agricole devait avoir une valeur exemplaire et constituer en quelque sorte une «Légion d’honneur agricole». Ainsi, les deux liserés rouges qui bordent le ruban moiré vert du Mérite agricole symbolisent la prestigieuse institution» enseigne la documentation officielle sur l’Ordre.
En 1883, c’est Jules Méline, ministre de l’Agriculture (gouvernement Gambetta) qui a crée le Mérite agricole. L’objet initial de cet Ordre était de distinguer des travailleurs dont «le labeur  incessant, les dévouements nombreux et les récompenses rares contribuaient puissamment au développement de la richesse publique».
 
A l’époque de Méline, plus de dix-huit millions de personnes vivaient de l’agriculture.
Depuis, l’effectif agricole a considérablement muté. Cependant , cette activité continue d’occuper une place essentielle dans notre société contemporaine : alimentation, céréales, pêche, recherches scientifiques.
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.