Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

MARSEILLAN - Décidément, la vie des agglos devient un feuilleton à rebondissement…

Décidément, la vie des agglos devient un feuilleton à rebondissement…Résumé des épisodes précédents: il…

Décidément, la vie des agglos devient un feuilleton à rebondissement…

Résumé des épisodes précédents:

il y a un an presque jour pour jour, le préfet de l’Hérault, Claude Baland, avait donné son feu vert à Gilles d’Ettore, maire d’Agde, pour entamer de manière unilatérale la fusion de l’agglo d’Agde avec son homologue Sétoise, Thau agglomération. Avec le résultat connu : d’Ettore s’était vu signifier une fin de non-recevoir des maires de l’agglo de Sète. Les seuls à avoir voté « pour » chez nous étaient les maires UMP Commeinhes et Michel.

Nous avions sur le blog Marseillan Bien Thau dénoncé autant la manière dont les choses avaient été amenées que l’impréparation du dossier de fusion. Il n’y a qu’à Las Vegas où l’on peut décider de se marier en 5 minutes ! Nous avions d’ailleurs soupçonné, derrière cette fusion à la hussarde, une vulgaire opération politicienne visant à remodeler les fiefs des barons de l’UMP locale, D’Ettore et Commeinhes, avec un Yves Michel dans le rôle du porteur de chandelles.

Une bonne nouvelle …

Or le 7 octobre dernier, virage à 180° : le même préfet vient de déclarer prioritaire le rapprochement de l’Agglo de Sète avec l’Agglo de Mèze !

A Marseillan Bien Thau, association de l’opposition Marseillanaise, on se félicite du revirement préfectoral. Avant d’apprendre à courir, il faut apprendre à marcher. Apprendre à marcher, c’est d’abord se rapprocher des communes qui partagent le même espace économique et écologique qu’est l’étang de Thau. Ensuite, on pourra courir derrière un autre lièvre, mais chaque chose en son temps …

3 grosses « zones » d’agglos :

Grosso modo, le préfet par son intervention « découpe » désormais le département en 3 zones d’influence : le Biterrois, le Sétois et le Montpelliérain. L’agglo de Béziers pourrait s’étendre jusqu’à Bédarieux, englobant le Faugérois. Couderc, maire de Béziers serait ainsi prêt à se « déporter » vers l’Ouest et renoncer à son expansion vers Agde, avec des arguments non exempts de calculs politiciens vis-à-vis de son homologue UMP : « L’objectif de Gilles D’Ettore, c’est l’étang de Thau, c’est sa circonscription » déclare d’ailleurs Couderc ( Quotidien régional du30/10/10).

Du côté de Montpellier, la décision préfectorale marque un coup d’arrêt des visées de la CAM (Communauté d’Agglo de Montpellier) vers le bassin de Thau. L’agglo de Montpellier devrait logiquement se retourner vers l’Est. La donne va aussi changer avec le décès de Georges Frêche. Que fera son successeur ? Conservera t-il (ou t-elle) son projet de grande agglo pour créer une communauté urbaine ? Bien malin qui pourrait le dire ….

Evoquons maintenant le cas de l’agglo d’Agde, qui se retrouve un peu dindon de la farce, en étant coincée au milieu de ce petit monde… Gilles D’Ettore ne mâche d’ailleurs pas ses mots à l’encontre de la décision et taxe le préfet « d’amnésique » (Quotidien régional du 23/10/10).

Et Yves Michel dans tout ça ? Notre maire reste égal à lui-même : il persiste dans sa dénégation des intérêts Marseillanais. La décision du préfet sonne pour lui comme un double coup de massue : non seulement le préfet juge pertinent une grande agglo autour du bassin de Thau, mais en plus le représentant de l’Etat affaiblit politiquement ses grands copains de l’UMP D’Ettore et Commeinhes, et par la même ses propres positions. Plutôt que de dire « je prends acte de la décision préfectorale et je décide que Marseillan travaillera à l’avenir dans le cadre d’une plus grande agglo », il rend ses distances en annonçant pour la 654ème fois consécutive « qu’il demanderait immédiatement à ce que sa commune soit rattachée à Agde si une fusion Thau Agglo-CCNBT se réalisait » ( Quotidien régional du 23/10/10).

On a démontré par A+B que Marseillan n’avait rien à gagner et tout à perdre en partant sur Agde. Rien à gagner et tout à perdre pour le contribuable, mais pas pour Yves Michel, qui fait passer encore une fois les intérêts de ses copains au-dessus des intérêts de la population …..

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.