Marseillan : le lien social au cœur des actions du maire

Hérault Tribune Pro Reportage

Le maire de Marseillan a reçu notre rédaction pour entamer cette nouvelle année. Rencontre sur la question du lien social.

Yves Michel explique : « dans la politique de la ville, c’est ce que l’on essaie de conserver, de développer : le lien social, avec l’aide aux associations, la reconnaissance, être proches d’eux. Ici cela se passe plutôt bien. L’exemple du budget participatif est pour nous une réussite. Il vient d’abord d’un conseil citoyen, nous souhaitions dépasser la décision dans un conseil municipal. Ce conseil citoyen, ce sont des personnes qui se sont portées volontaires pour réfléchir sur la ville de demain, mais également sur le comment on tend vers cette ville de demain. Actuellement les gens votent et participent à la décision. Ils peuvent s’exprimer sur des projets proposés par d’autres citoyens. Une fois que cela sera finalisé, ce sera une reconnaissance pour tous les citoyens qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. C’est quelque chose qui est intéressant, car c’est un des moyens de rendre acteurs les gens dans la vie de la commune : on les respecte, on les écoute, on les entend. »
Le maire se dit satisfait de ce premier budget participatif, notamment car « certains projets sont portés par des enfants. C’est eux qui feront le Marseillan de demain. On les voit faire campagne avec des vidéos pour leur projet. Je trouve que leur mobilisation est une très bonne nouvelle. Sur l’ensemble des projets, on note une tendance vers la qualité de vie et la protection environnementale dans les attentes des citoyens. »

La récente association des commerçants et professionnels

Une nouvelle association de commerçants et de professionnels vient de voir le jour. Cela ravit le maire qui précise à ce sujet : « nous sommes ravis pour la commune, car nous avons un seul interlocuteur à qui transmettre les informations, qui nous fait part des demandes et des besoins. L’association va également permettre de booster la vie économique de la ville. C’est tout nouveau, mais nous leur avons apporté notre soutien. Ce sont des gens qui ont eu des responsabilités ou bien de nouvelles personnes qui apportent un souffle nouveau dans la ville, c’est parfait. »

Un tiers-lieu en projet

Un projet de tiers-lieu est à l’étude : « nous avançons bien. Il aura une dominante alimentaire en regroupant des artistes, un lieu culturel, de rencontres, de partages d’information sur la gastronomie, notre alimentation et nos traditions culinaires. On le mène de concert avec l’Agglomération qui a déjà la Palanquée à Sète et dont l’expérience sert notre réflexion. Pour un élu, l’objectif c’est que les gens soient heureux. Je suis content quand je peux leur apporter une solution et que je vois les gens qui s’entendent bien ensemble. Un tiers lieu sert également à cela : la rencontre improbable devient possible. Ce sont des idées nouvelles qui font revenir les gens dans des groupes où ils se remettent à parler, à échanger, à construire ensemble des projets. Il y a un peu ce ‘rêve’ que l’on peut leur apporter qui peut en partie se réaliser par leur action. » Divers lieux sont à l’étude, dont l’utilisation de locaux moins occupés d’entreprises locales.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.