Météo : Il est tombé 20 fois plus de précipitations à Montpellier qu'à Béziers

Le mois de Septembre 2021 s'est montré très contrasté sur le département de l'Hérault. Analyse des chiffres et des principaux phénomènes météorologiques survenus ce mois-ci avec notre partenaire Météo Béziers.

Synthèse des données sur les températures, les précipitations et l’ensoleillement

Les températures de ce mois de septembre ont été bien supérieures aux normales de saison sur l’ensemble des stations météorologiques dont nous disposons gratuitement leurs données. En effet, la température moyenne atteint 20,6°C soit une valeur située 1 à 2°C au-dessus de la moyenne mensuelle. Dans le détail, la température minimale moyenne atteint dans l’Hérault 15,5°C, avec la moyenne la plus basse relevée à la station du Caylar avec 11,3°C au compteur, et la plus haute relevée à Sète avec 18,9°C. D’autre part, la température moyenne maximale atteint la valeur remarquable de 25,7°C dans l’Hérault, la plus basse étant relevée aux Plans avec 20,1°C, et la plus haute relevée à Aniane avec 27,5°C. A noter que localement, les anomalies positives par rapport aux normes climatologiques exposées sur 30 ans sont exceptionnelles.

Les épisodes pluvio-orageux à répétition très localisés à l’échelle infra-départementale montrent une disparité importante, notamment entre l’Est et l’Ouest de l’Hérault. Certaines régions ont connu un mois quasi-sec avec des cumuls de précipitations quasiment nuls : c’est le cas à Vias (0,6 mm), à Roujan (1,0 mm) , Puimisson (3,6 mm) ou encore Béziers-Cap d’Agde (6,0 mm), ce qui représente un énorme déficit pluviométrique essentiellement concentré sur le Grand Biterrois. Et au contraire, certaines régions ont connu un excédent pluviométrique, notamment dans le Montpelliérain et les Cévennes, où les cumuls de précipitations mensuels se sont élevés à 181,7 m à Moulès-et-Baucels, 128,8 mm à Montpellier, 103,2 mm à Saint-Maurice-Navacelle et 103,0 mm à Montarnaud. Par ailleurs, les cumuls se sont montrés aussi satisfaisant dans le Minervois où 50 à 70 mm ont été relevés sur le mois, ce qui est proche des normes. Néanmoins, la pluviométrie reste déficitaire à l’échelle départementale.

L’ensoleillement s’est avéré déficitaire sur les stations disposant d’un capteur solaire, avec en moyenne 150 à 200 heures d’ensoleillement au mois. Cela s’explique par au total 4 épisodes d’entrées maritimes durant à chaque fois plusieurs jours.

Phénomènes météorologiques marquants du mois

Le vendredi 3 septembre, un système orageux stationnaire et très localisé a concerné les basses-plaines Montpelliéraines avec des intensités particulièrement fortes pendant plusieurs heures. En l’espace de 6h00, il est tombé 102,3 mm à Montpellier-Fréjorgues dont 92,7 mm entre 12 et 13 heures. Le terrain étant très urbanisé, des inondations par ruissellements ont été observées ainsi qu’une crue-éclair du Lez. La situation a nécessité la mise en place d’une vigilance orange “orages” et “pluies-inondations” par Météo-France.

Durant la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 septembre, un fort épisode pluvio-orageux a concerné le département de l’Aude. Les fortes précipitations ont débordé sur le Minervois, où l’on a relevé 40 à 60 mm en une nuit. Alors que des inondations localisées ont été reportées dans le secteur de Fabrezan (11) et de Lézignan-Corbières (11), les conséquences ont été très limitées sur la partie Héraultaise, avec cela-dit une petite montée de l’Ognon à Olonzac. Le département de l’Hérault avait alors été placé en vigilance jaune “Orages” et “Pluies-inondations”.

Le mardi 14 septembre, un violent “orage en V” stationnaire a concerné le secteur du Lunel mais surtout le département du Gard (30) dans le bassin Nîmois et la Vaunage. Les intensités pluviométriques et l’activité électrique se sont avérées être impressionnantes avec des cumuls records en l’espace de 6h00. Si bien que notre département a été placé en vigilance orange “Orages” et “Pluies-inondations”, nos voisins Gardois ont été placés en vigilance rouge “Orages” et “Pluies-inondations” par Météo-France.

Le samedi 25 septembre, un épisode pluvieux classique pour la saison a concerné les Cévennes et l’Est de l’Hérault. Il a été relevé 70 à 100 mm en moins de 24 heures sur les reliefs.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.