Montpellier : Dominique Gauthier célèbre l'instant présent au Musée Fabre

Reportage

Du 2 juin au 28 août 2022, le Musée Fabre propose une rétrospective des œuvres de l’artiste Dominique Gauthier, une invitation à mieux connaître l’homme, son processus et l’évolution de son travail.

©Louise Brahiti

Enseignant à l’École des Beaux-Arts de Montpellier de 1979 à 1993 et introduit au Musée Fabre dès 1982 grâce à la vente d’une œuvre monumentale, Dominique Gauthier n’a jamais cessé d’exprimer son amour pour le Languedoc et la métropole. Inspiré par les couleurs du territoire et sa lumière, l’homme crée, peint et dessine, alternant entre construction foisonnante et lignes austères.

Fabre, un écrin fidèle

Installé à Lavérune, aux portes de Montpellier, le peintre contemporain n’a eu de cesse de témoigner son attachement au Musée Fabre. Après la vente d’une première œuvre en 1982, une seconde a fait son entrée dans les collections au début des années 2000. Puis, en 2021, Dominique Gauthier a honoré le musée en réalisant un don exceptionnel d’une dizaine de toiles et d’une quarantaine d’œuvres graphiques.

Fière d’abriter ses créations et de bénéficier d’un tel engagement de la part de l’artiste, l’équipe du Musée Fabre a décidé de le mettre à l’honneur à travers cette exposition, au sein de 6 salles du parcours permanent (salles 2 et 48 à 52). Une rétrospective ambitieuse qui a également trouvé sa place dans les pages d’un catalogue consacré à la richesse du fonds issu des collections du musée.

Une riche tranche de vie picturale

Œuvres monumentales et documentaire immersif

L’univers de Dominique Gauthier se dévoile dès l’atrium Richier et la salle 2 du musée. Là, des œuvres monumentales issues de la série des Hostinato reposent avec majesté. Cette collection marque une étape majeure de la carrière de l’artiste. Sa spécificité est que les créations de cette série sont nées à l’aide d’un crayon de maçon attaché à une cordelette fixée par un clou. L’objectif étant de créer, dans un espace limité, des traits en spirales d’une impressionnante régularité. 

ostinato
©Louise Brahiti
hostinato
©Louise Brahiti
oeuvre plafond
©Louise Brahiti
docu
©Louise Brahiti

Si la matière varie (crayon ou peinture), ainsi que la couleur, l’ensemble de ces œuvres est caractérisé par un aspect monumental. L’œuvre zénithale présentée dans les hauteurs de la salle en est le plus bel et haut symbole. Pour en savoir plus sur les méthodes de l’artiste et ses inspirations, un documentaire d’une quinzaine de minutes est diffusé en continue dans la salle adjacente à l’atrium.

Une palette d’inspirations

À l’étage, dans les salles 48, 49, 50, 51 et 52, les œuvres exposées témoignent du caractère protéiforme du travail de l’artiste. Dessins, collages, peintures, créations par mécanisme, en couleur ou en noir et blanc, couchés sur le papier ou résultats de superposition, les créations sont contrastées. Pourtant, elles sont liées par la même folie créative. 

réponse

Au fil de la visite, le public est invité à admirer les enchevêtrements colorés de la série des Opéras, réalisée dans les années 1980, les reliefs créés par les couches de matières de la collection Les Provisions après Cimabue, l’association de l’encre et du coup de crayon des Opéras idéogrammes, l’originalité Des Énoncés et des Réponses, une série créée sans interaction avec l’artiste et les Orphisme, évolution des Hostinato qui repose sur davantage de juxtapositions.

Informations pratiques

L’exposition “Dominique Gauthier, au fil des collections” est accessible du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h, au Musée Fabre. Les samedis 11 juin, 2 juillet et 27 août, à 15 h, l’artiste présentera lui-même ses œuvres au public. Billetterie en ligne : musee-fabre.tickeasy.com.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.