Montpellier, Futurapolis Santé : les avancées de la science pour la santé présentées au grand public du 15 au 17 octobre

Le magazine "Le Point" proposera, du 15 au 17 octobre 2021, à l'Opéra Comédie, trois journées de débats et de conférences sur les grands sujets du moments en matière de santé. Dont certains qui fâchent…

Les apports de l’ARN messager, la pollution par les perturbateurs endocriniens, l’accompagnement du grand âge seront quelques-uns des thèmes traités lors des conférences et des débats qui se tiendront lors de cette 5e édition de Futurapolis Santé. Un événement organisé pour le grand public, afin d’aborder les grands enjeux actuels auxquels sont confrontées la médecine, la recherche et la science.

Des projets portés par des décideurs politiques seront présentés, comme le projet Med Vallée à Montpellier, ou la décentralisation de la santé au profit des régions.

Le bien-être en général ne sera pas laissé de côté, puisque, par exemple, une table-ronde sera dédiée aux bienfaits des arbres pour l’équilibre de l’être humain. Idem pour l’alimentation bio, qui fera l’objet d’une rencontre. Sujet plus polémique, la viande en culture (créée en laboratoire) devrait passionner l’auditoire. On s’attend aussi à ce que la conférence sur les usages du cannabis en médecine accueille de nombreux participants.

Vendredi 15 octobre

17h00 – Ouverture officielle

Par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie ; Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole, maire de la Ville de Montpellier ; et Etienne Gernelle, directeur du Point.

17h20 – Med Vallée : une dynamique santé tournée vers l’avenir

Présentation du projet Med Vallée, futur pôle rassemblant les filières d’excellence du territoire montpelliérain : santé, environnement, agroécologie…
Par Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole, maire de la Ville de Montpellier.

18h15 – Nouvelle victoire sur le cancer du sein

En France, le cancer du sein triple négatif est le sous-type de cancer du sein le moins fréquent. Il représente 15 % des cas, soit environ 9 000 personnes chaque année. Les solutions permettant de combattre cette maladie particulièrement redoutable étaient jusqu’à présent rares et souvent peu efficaces. La Haute Autorité de Santé vient d’autoriser un nouveau traitement pour les femmes en échec thérapeutique. L’espoir renaît.
Par le Pr William Jacot, oncologue spécialiste du sein dans le département d’oncologie médicale de l’ICM à Montpellier, et Michel Joly, président de Gilead France.

Samedi 16 octobre

10h00 – Les multiples promesses de l’ARN messager

Avec cet acide (ribonucléique), une révolution de la vaccination a commencé. Aujourd’hui contre le coronavirus et demain contre des tas de microbes, véritables tueurs en série pour certains. Cerise sur le gâteau, l’ARN messager promet à terme de soigner une kyrielle de maladies, comme la mucoviscidose, les cancers et même les maladies neurodégénératives. Par Steve Pascolo, immunologiste, cofondateur de CureVac, le troisième laboratoire dans la course au vaccin à ARNm, et Bruno Pitard, directeur de recherche au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes-Angers

10h50 – Gare aux moustiques, agaçants et même dangereux

Introduction par Erik Orsenna, auteur de la Géopolitique du moustique (2017) et membre de l’Académie française.
Les moustiques sont les principaux vecteurs de maladies infectieuses ; avec le réchauffement climatique, ils étendent sans cesse leur territoire, y compris dans l’Hexagone. Ce qui accroît le risque de développement de certaines maladies, comme le chikungunya ou encore la dengue. Plus globalement, l’étude des écosystèmes, de la biodiversité et de ses impacts sur l’émergence des pathologies infectieuses et des interfaces homme / faune s’avère aujourd’hui particulièrement indispensable.
Par Anna Cohuet, chercheuse, spécialiste des moustiques, qui ollabore au programme Green Vector Control (IRD), et le Pr Eric Delaporte, professeur de Maladies infectieuses et tropicales à l’université et au CHU de Montpellier, directeur d’une unité de recherche internationale sur le VIH et les maladies infectieuses (Université de Montpellier, INSERM et IRD).

11h35 – Cancer : créer un environnement positif pour les malades

Les soins de support – phytothérapie, aromathérapie, compléments alimentaires, diététique  – permettent de mieux endurer les indispensables traitements lourds prescrits aux personnes souffrant de cancer. L’activité physique est une aide précieuse, y compris pour limiter le risque de récidive ; l’environnement dans lequel on vit intervient également. Enfin, les applications rendent bien des services au quotidien pour gérer sa santé sans bouger de chez soi.
Par Maguy Del Rio, patiente experte, chercheuse en cancérologie à l’ICM ; Aline Herbinet, chercheuse en Activité Physique Adaptée, titulaire d’un doctorat STAPS, cofondatrice et PDG de Mooven ; et le Pr Gregory Ninot, institut du cancer de Montpellier et directeur adjoint de l’UMR 1302 INSERM, UM Institut Desbrest d’Epidémiologie et de Santé Publique.

12h20 – Le cannabis, vrai médicament, objet de sérieuses recherches

Si pour beaucoup le cannabis est synonyme du petit “joint” fumé entre copains pour se détendre, cette plante contient des composés ayant un véritable rôle thérapeutique, dont le THC. Ces substances actives font d’ailleurs l’objet de recherches très sérieuses et même, depuis peu, d’un essai dans 215 structures de soin en France. Il existe aussi un médicament (à base de CBD) permettant de venir à bout de certaines formes d’épilepsie aussi rares que difficiles à traiter.
Par Jean-Luc Gaunel, directeur de la Business Unit Epilepsie, Jazz Pharmaceuticals, et un médecin dont le nom est en cours de confirmation.

14h00 – La pollution : pas chez moi !

Alors que nous nous interrogeons régulièrement sur la qualité de l’air que nous respirons en ville, nous sommes moins sensibles à la pollution dans nos logements ou bureaux, où nous passons pourtant 80 % de notre temps ! Or l’espace intérieur peut contenir de nombreux polluants biologiques, physiques et chimiques, dont certains peuvent interagir ou être remis en suspension. Des produits à éviter, autant que possible.
Par Clémence Pouclet, conseillère et formatrice en santé environnementale et conseillère médicale en environnement intérieur. Elle a co-fondé l’Avis en Vert en 2014 et a écrit la Petite bible de la santé environnementale (Thierry Souccar éditions, 2021), et Philippe Ribouet, directeur général Région sud de Kaufman & Broad.

14h35 – Le grand espoir du grand âge

L’avancée en âge hier et aujourd’hui, ce qu’en disent les philosophes et les meilleures réponses actuelles. Introduction par Roger-Pol Droit, philosophe, écrivain, auteur d’Éthique du grand âge et de la dépendance (éditions PUF). Interview de Sophie Boissard, directrice générale du groupe Korian par Etienne Gernelle, directeur du Point.

15h30 – Amélioration du système de santé : tous responsables

Les leviers sur lesquels agir sont connus : ils reposent à la fois sur la prise de décision reposant sur des données probantes, une mise à contribution des gestionnaires et des prestataires de première ligne, une implication des patients et des citoyens, une définition des populations en fonction de leurs besoins ainsi que sur l’élaboration de mesures incitatives favorables. Résultats d’une expérimentation menée dans 5 territoires sur la prévention et la gestion du diabète de type 2 et de l’insuffisance cardiaque.
Par Antoine Malone, directeur du projet Prospective, relations avec les milieux académiques et les think tanks de la Fédération hospitalière de France. Il travaille sur la performance organisationnelle de l’hôpital et du système de santé.

15h55 – Mon hosto écolo, un défi à relever

La conception des hôpitaux a changé, notamment dans le but de les rendre moins énergivores. De nouveaux matériaux, moins polluants, sont désormais employés. Le CHU de Montpellier s’est particulièrement engagé dans les secteurs de la mobilité (moins de voitures), de la restauration (meilleurs contenants, moins de gâchis), de la blanchisserie, du tri des déchets et de la consommation d’énergie. Il a aussi créé une maternité durable. Une réflexion est aussi menée en cas de problèmes liés au climat.
Par François Bérard, directeur général adjoint du CHU de Montpellier, et Irène Georgescu, professeur des Universités à l’institut Montpellier Management de l’université de Montpellier, responsable du projet Projet Key Initiative Muse (KIM) ʻPHOENIX’.

16h40 – Bien manger : une révolution en cours ?

La viande dite “de culture” est produite par des techniques d’ingénierie tissulaire, à partir de cellules, en laboratoire. Son obtention ne nécessite donc pas l’abattage d’animaux. Quand la trouvera-t-on dans nos assiettes ? En attendant, quelle place réserver à la viande « végétale », présentée comme très riche en protéines ? Et le bio est-il vraiment meilleur pour la santé ?
Réponse avec des spécialistes : le Dr Vincent Attalin, nutritionniste au CHU de Montpellier ; Jean-François Hocquette, directeur de recherche INRAE à Clermont-Ferrand, spécialiste de la viande en culture, éditeur de Viandes et Produits Carnés, directeur de collection aux éditions France Agricole ; et Béatrice de Reynal, nutritionniste et spécialiste du marketing alimentaire.

17h30 – Santé : l’heure de la décentralisation a sonné

La pandémie a mis en lumière un certain nombre de faiblesses et de lenteurs dans l’organisation de l’appareil étatique, et, à l’inverse, souligné la réactivité de régions ou de métropoles, dont l’action a été parfois entravée par des textes encore très centralisateurs.
Par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, et Carla Gomes, directrice du Marché Santé chez Docaposte.

Dimanche 17 octobre

10h00 – Tous stériles à la fin du siècle ?

Pour tenter de mieux connaître toutes les substances qui interfèrent avec le fonctionnement de nos hormones, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a récemment identifié une sélection de substances prioritaires à inscrire dans son programme d’évaluation. Aujourd’hui encore, certains perturbateurs endocriniens continuent à accomplir leurs méfaits, de façon silencieuse.
Par le Pr Charles Sultan, professeur émérite d’endocrinologie pédiatrique au CHU, expert en santé environnementale et adjoint au maire de Montpellier.

10h30 – Auprès de mon arbre, il fait bon verdir !

L’intérêt des promenades en forêt ainsi que de la vie dans un environnement protégé et respecté n’est plus à démontrer, sur le plan mental comme physique. Mais pensons-nous suffisamment à “verdir” nos activités quotidiennes, en entreprise ou ailleurs ? La sensibilisation est possible, à tous les âges de la vie. Car le dire, c’est bien, mais le faire c’est mieux… Preuves à l’appui !
Par Céline Dujardin, directrice de la transformation de Medtronic France ; Isabelle Parrot, docteur en pharmacie, chercheur en chimie des parfums et arômes, maître de conférences à l’institut des Biomolécules Max-Mousseron et vice-présidente déléguée à la diffusion de la culture scientifique à l’Université de Montpellier ; et Eric Pateyron, directeur de l’école Honoré de Balzac de Nanterre, une école qui appartient au réseau de l’Unesco.

11h20 – Conférence de clôture

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.