Montpellier : Gill Vidal et Guillaume Molinier, un pont entre Shanghai et Montpellier

Guillaume Molinier rentre de Shanghai après 15 ans sur place. Gill Vidal vient de prendre sa suite en tant que représentante de Racines Sud, la communauté des expatriés Occitan, sur place. Portraits croisés.

Guillaume Molinier est diplômé de Polytech Montpellier et vient de rentrer de Shanghai où il vivait et travaillait depuis 15 ans : « J’ai vite compris que j’avais l’esprit ‘expatriation’. Alstom m’a offert ma première expérience grâce à un VIE à Calcutta en Inde. Une expérience hors du commun qui a confirmé que j’étais fait pour cela. Alstom m’a ensuite proposé Shanghai. » Cet esprit d’aventure se confirme puisqu’il y a créé sa propre structure : « j’accompagne les structures européennes pour sourcer leur approvisionnement en Asie, par exemple sur les cellules photovoltaïques des panneaux solaires ». Gill Vidal est née à Montpellier, et a poursuivi ses études dans une école de commerce à Paris. C’est dans le cadre d’un échange universitaire qu’elle découvre l’expatriation à Pékin : « j’ai travaillé dans le textile à mon retour en France. En 2015 je suis revenue en Chine à Shanghai pour avoir la charge du développement produits de plusieurs marques françaises et internationales ».

L’importance du réseau

C’est une fois à son compte que, de passage en France courant 2007, Guillaume Molinier lit un article qui présente Racines Sud : « cela m’a paru une évidence d’adhérer à cette association. On a terriblement besoin, lorsqu’on est expatrié, de retrouver d’une façon ou d’une autre nos sources, notre culture et de s’entraider ». Courant 2012, l’association lui propose de reprendre l’antenne de Shanghai : « nous avons cherché à nous démarquer des autres associations françaises, elles sont nombreuses. On a misé sur ce qu’on faisait de mieux : la convivialité et l’entraide, tant professionnelle que personnelle. On a commencé à être un relai de développement pour les français de métropole. On a fait circuler les cv, les contacts. On est devenu des facilitateurs. » 100 personnes à Shanghai, près de 300 sur la Chine, les adhérents de Racines Sud se retrouvent régulièrement et échangent. L’épouse de Guillaume est responsable de l’antenne de Toulouse Business School sur place : « du coup, lors de nos rencontres on retrouve l’ensemble de l’Occitanie ! ». Ils ont choisi de faire le plus d’événements possibles à La Maison de l’Occitanie : « le lieu est excentré, à côté du Musée Pompidou. Ce lieu se développe et devient ‘The lieu’. Nos invités sont souvent ‘piqués’ et on les voit revenir en famille par la suite ».

Depuis septembre 2020, Gill Vidal, de son côté, développe une société de ‘concept floral éco responsable’ : « Il s’agit d’un concept parisien que nous installons en Chine : une offre de fleurs séchées et durable ». Elle est suivie par un incubateur français, l’association JEF et portée par la société cent degrés à Shanghai. La cible de ce concept floral s’adresse principalement au secteur HoReCa et évènementiel. Le temps que ce projet se développe, Gill enseigne dans une école internationale. C’est ‘dans le réseau’, comme on dit, qu’elle rencontre Guillaume Molinier. Ils ont participé ensemble à plusieurs événements. Gill est aussi impliquée dans le réseau féminin la Ruche regroupant les femmes francophones à Shanghai. « Par mes diverses implications, j’ai la culture du partage, des échanges, de l’entraide. Avec la Ruche, nous menons des actions de mentorats, nous organisons des ateliers de coaching destinés aux femmes francophones de Shanghai. Pour Racines Sud Shanghai, j’envisage de créer des rencontres régulières sur des thématiques pertinentes, d’inviter des experts à partager leur talent, d’engager les échanges de notre communauté France-Chine … » La passation entre Guillaume et Gill a eu lieu courant juin lors d’une soirée à la Maison du Consul.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.