Montpellier : la 4e édition de la Rentrée des réseaux vue par ses acteurs

Reportage

Mercredi 28 septembre, le Domaine d’O a accueilli la 4e édition de la Rentrée des Réseaux, un événement porté par la commission Réseaux Économiques de la CCI Hérault.

Annuel, cet événement incontournable permet aux TPE et PME de se rencontrer, d’échanger et de collaborer ensemble sur des sujets transversaux. Lors de cette 4e édition, les réseaux et les chefs d’entreprise présents ont participé à une série d’ateliers consacrée au développement de la marque employeur et au lancement de la démarche « Territoire à mission ».

Fédérer pour mieux s’adapter au marché

Ateliers de sensibilisation, rencontres, pitchs… Ce mercredi, de nombreux acteurs économiques et institutionnels s’étaient déplacés pour dialoguer ensemble sur les principaux enjeux du monde de l’entreprise.

“L’objectif de la 4e édition de la Rentrée des réseaux économiques est d’ouvrir les réseaux à tout l’écosystème, d’accompagner les chefs d’entreprise dans leurs évolutions et de les sortir de l’isolement”, explique Grégory Blanvillain, président de la CPME de l’Hérault. “Aujourd’hui, le monde du travail se transforme rapidement et le chef d’entreprise doit être informé. Appartenir à un réseau est synonyme de formation continue pour ces acteurs, il est donc essentiel d’organiser des événements comme celui-ci”.

Un sentiment partagé par Michel Aslanian, adjoint à la mairie de Montpellier et conseiller de Montpellier Méditerranée Métropole : “Le réseau est quelque chose de fondamental dans la vie d’une entreprise car la solitude du chef d’entreprise est quelque chose de réelle. Le réseau permet de rencontrer ses pairs et d’avoir accès à des expertises techniques. Pour que cette dynamique fonctionne, il est essentiel que les réseaux d’un territoire se coordonnent pour ne pas se marcher sur les pieds et mettre en commun leurs énergies.”

Développer la marque employeur

Lors de la préparation de la 4e édition de la Rentrée des réseaux, les équipes ont décidé d’axer une partie du rendez-vous sur le développement de la marque employeur. “L’une des nouveautés de cette année est que nous avons organisé un pitch pour les entreprises qui ont plusieurs postes à offrir, détaille Grégory Blanvillain. Durant ces temps de parole, les entreprises ont dû vendre leur marque employeur, leur qualité de vie au travail, leur politique en matière de RSE… Il était important pour nous d’avoir un temps qui correspond aux nouvelles exigences des collaborateurs. Aujourd’hui, c’est le collaborateur qui choisit son entreprise et non plus l’employeur”.

Fidèle de la Rentrée des réseaux, Patricia Levrault, directrice communication, relations stratégiques et Responsable RSE du groupe CEREG, s’est investie tout au long de la journée. “Je suis venue représenter le groupe CEREG sur la partie recrutement et plus particulièrement la marque employeur de notre société, explique-t-elle. En tant que responsable RSE, j’ai assisté aux ateliers dédiés à cette thématique. Puis, je suis intervenue lors des pitchs entreprise pour présenter les offres d’emploi de CEREG. Actuellement, nous sommes 150 collaborateurs et nous subissons la crise du recrutement de plein fouet, à l’image des autres compagnies. Nous avons plus d’une vingtaine de postes à pourvoir aujourd’hui. Participer à ce temps forts était essentiel pour nous car il nous a permis de présenter les valeurs qui caractérisent notre société et de faire connaître nos offres d’emploi afin d’attirer de nouveaux talents”.

Signature de la charte “Territoire à mission”

La soirée de la Rentrée des réseaux a également été marquée par le lancement officiel du dispositif “Territoire à mission”. “Nous travaillons avec la CCI Hérault sur ce projet depuis plus d’un an et demi, rappelle Morgane Aubert, consultante RSE pour le cabinet Primum non nocere et cheffe de projet du Territoire à mission. Ce mercredi, nous ouvrons et diffusons ce projet publiquement à tous les acteurs qui souhaitent rejoindre la démarche. L’objectif est de fédérer des acteurs totalement différents, sur un même territoire, afin de mener une mission commune qui conduit à la concrétisation des objectifs de développement durable pour faire face à l’urgence écologique et sociale actuelle. Les acteurs qui décident de rejoindre la démarche vont être autonomes, ils vont bénéficier d’ateliers de sensibilisation et de formations, ils vont pouvoir suivre un plan d’action concret. Notre rôle est de les accompagner méthodologiquement afin que nous agissions dès maintenant”.

En dotant les réseaux d’une raison d’être collective, les bâtisseurs du projet veulent entraîner un maximum d’acteurs du département dans la décarbonation des activités économiques, étape par étape, pas après pas. “Nous allons démarrer l’application de la charte avec un premier objectif concret : la suppression du plastique à usage unique », conclut avec sourire Grégory Blanvillain.

Regarder notre reportage sur la Rentrée des réseaux 2022 : https://www.youtube.com/watch?v=HKJYNwYBbYE

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.