Montpellier, La Paillade : une épicerie, point de deal pour un footballeur professionnel et ses 4 acolytes

Le 26 juillet dernier, la brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale de l'Hérault a procédé à l'interpellation d'individus qui se livraient au trafic de drogue à l'épicerie "Le rien sans rien", dans le quartier Paillade, à Montpellier.

Mise sous surveillance

L’origine de cette enquête remonte au mois d’avril 2021. La brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale de l’Hérault avait alors reçu des renseignements selon lesquels une famille menait un trafic de stupéfiants et de cigarettes à l‘Epicerie Le rien sans rien, située dans le Centre commercial Saint-Paul, quartier Paillade, à Montpellier.

Les opérations de surveillance avaient confirmé ces renseignements. Première constatation, l’épicerie faisait office de bureau de tabac non-officiel, revendant des cigarettes de contrebande provenant d’Espagne à raison de 20 clients de l’heure. Deuxième constat, l’épicerie était un pojnt de deal de drogue, ce qui incommodait la population des alentours. L’enquête a pu établir que 200 à 300 grammes de résine de cannabis transitaient chaque jour par l’épicerie.

Plusieurs interpellations

Voyant que l’un des suspects s’était procuré des armes de guerre, et anticipant une probable flambée de violence, la sûreté a décidé d’intervenir pour mettre fin à ces multiples trafics. L’intervention s’est déroulée le 26 juillet, avec l’aide de la BAC USI et de la brigade canine. Des interpellations ont suivi.

Les auteurs du trafic de stupéfiants sont un jeune homme de 23 ans, alias “Le Cowboy”, organisateur du trafic de stupéfiants, qui venait d’ouvrir l’épicerie Le Centurion à Castelnau-le-Lez, où il a d’ailleurs été arrêté ; un deuxième homme de 24 ans était pour sa part le fournisseur des cigarettes ; quant au troisième, footballeur professionnel au Luxembourg, cogérant de l’épicerie Le Rien sans rien, il participait à l’achat et à la fourniture des cigarettes de contrebande. Le quatrième, de 23 ans, revendait et préparait les stupéfiants, tandis que le cinquième, de 23 ans, fournissait la drogue. L’un d’eux se trouverait actuellement au Maghreb.

Une saisie importante

Parmi la saisie figurent notamment 92 cartouches de cigarettes et 17 paquets de cigarettes d’origine espagnole, découverts sur les lieux, ainsi que 30 grammes de résine de cannabis, un fusil d’assaut automatique de marque IMI GALIL ISRAEL S AUTO GALIL MODELE 323 N°2099643 calibre 7.62 mm, un pistolet automatique 7,65 mm, un gilet pare-balles, des balances pour peser le cannabis, ou encore des talkie-walkie pour communiquer. De nombreuses munitions ont également été découvertes.

Plusieurs sommes d’argent ont également été saisies : 1 673 euros en espèces et 12 132,27 euros sur des comptes bancaires. Ainsi qu’une Fiat 500X d’une valeur de 11 000 euros. Les deux épiceries en cause, Le Rien sans rien à la Paillade, et Le Centurion à Castelnau-le-Lez, ont été saisies dans la foulée.

A l’issue de la prolongation de leurs gardes à vue, les 4 hommes interpellés ont été déférés devant le tribunal judiciaire de Montpellier hier, jeudi 30 avril à 8h30, en vue d’une comparution immédiate.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.