Montpellier : la Ville investira 1 Md€ sur six ans pour les écoles, les espaces publics, l'écologie, la solidarité et la sécurité

Le conseil municipal de Montpellier vient d'entériner sa programmation pluriannuelle des investissements (PPI) pour 2021-2026. Un investissement de 1 milliard d'euros pour soutenir les priorités de l'équipe municipale.

L’ambition affichée par l’équipe municipale est de donner ses orientations d’investissements sur six ans afin que les acteurs éducatifs, sécuritaires ou encore les associations puissent avoir une vision de long terme de l’avenir de Montpellier. L’investissement prévu, de 1 milliard d’euros, est plus que doublé par rapport au mandat précédant.

Plusieurs axes principaux ont été définis pour ces investissements, dans le cadre des compétences de la Ville : l’école ; l’équilibre et la modernisation de la ville ; l’écologie ; la culture, le patrimoine, les sports, la jeunesse ; la solidarité ; et enfin la sécurité. “Cette PPI est un gage de crédibilité, et nous allons mobiliser un maximum de partenaires autour de ces enjeux” a indiqué le maire.

371 M€ pour les écoles

La municipalité va investir 95 M€ pour ouvrir 7 nouvelles écoles afin de désengorger les écoles existantes, l’idée étant d’assurer de meilleures conditions de scolarité pour les élèves. Parmi ces nouvelles écoles figurent l’école Joan-Miro (15 classes) en 2021, l’école Samuel Paty (15 classes) qui ouvrira en 2022, la 2e partie de l’école Jeanne-Moreau (10 classes) qui sera disponible dès 2023. Une école de 9 classes est également prévue sur le site de l’ancien conservatoire de Candolle ; elle devrait ouvrir en 2024.

enfants-ecole

146 M€ permettront d’entretenir et embellir les écoles, de réhabiliter des établissements prioritaires et d’effectuer la transition écologique du patrimoine scolaire. 52 M€ seront investis dans la restauration scolaire avec la Cité de l’Alimentation et la création de 19 selfs. Enfin, 22 M€ seront consacrés à la végétalisation des cours, au rafraîchissement et au confort thermique des écoles, afin que les enfants apprennent dans de bonnes conditions.

292 M€ d’investissements urbains

L’urbanisme est la seconde priorité de la municipalité montpelliéraine, qui souhaite “rééquilibrer la ville”. Le souhait de l’équipe municipale est de ralentir l’étalement urbain, de se concentrer sur les secteurs plus anciens, de maîtriser l’expansion, de repenser les aménagements des espaces publics et des transports. On sait à quel point le maire appelle de ses vœux “une ville apaisée”, l’un de ses leitmotivs principaux.
La politique foncière, le renouvellement des quartiers prioritaires Mosson et Cévennes, et l’aménagement commercial bénéficieront de 63 M€ d’investissements sur six ans. La prise en charge des espaces publics dans le cadre des ZAC Cité créative (EAI), Restanque, Beausoleil et République sera à hauteur de 25 M€. L’aménagement de l’espace public (aménagement ligne 5 de tramway, rénovation de la place de la Comédie…) se verront accorder 154 M€ d’investissements, dont 23 M€ dédiés à l’accessibilité.

110 M€ pour “verdir” la ville

La Ville de Montpellier continue sa transition écologique afin de se positionner comme “une ville parc” exemplaire en matière de transition énergétique et de lutte contre les émissions de carbone. Ainsi, 22 M€ d’investissements seront destinés à renouveler le parc automobile avec des véhicules décarbonés, à installer des bornes de rechargement électriques et à rénover des équipements climatiques des bâtiments municipaux.

oiture electrique

35 M€ soutiendront un plan d’aménagement de cohérence pour le grand parc Lunaret-Lavalette-Montmaur de 172 hectares, et permettront la rénovation du zoo de Lunaret, tant attendue. Enfin, 21 M€ d’investissements seront destinés à la plantation de 50 000 arbres notamment.

105 M€ pour la culture, le patrimoine, les sports et la jeunesse

La ville de Montpellier inverstira 35 M€ pour valoriser le patrimoine de la Ville dans le cadre de la candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO, 11 M€ en faveur d’un grand plan de rénovation pour le sport de proximité et 6M€ pour soutenir les investissements des associations sportives, et subventionner leurs équipements.

70 M€ pour la solidarité

La Ville investit 3 fois plus que le mandat précédent dans l’action sociale et les Maisons pour Tous : elle mobilise 13M€ afin de rénover 14 Maisons pour Tous. L’objectif de la municipalité est de créer du lien social, de lutter contre l’isolement et d’impliquer les habitants dans la vie locale en rendant les Maisons pour Tous plus accueillantes. 11 M€ seront investis dans des projets portés par les conseils de quartier et les citoyens. Et 21 M€ seront alloués sur quatre ans au Centre Communal d’Actions Sociales pour la restauration, l’amélioration thermique et l’extension de 5 EHPAD.

grand age ok

34 M€ pour la sécurité

Montpellier multiplie par trois les investissements concernant la sécurité des habitants. Parmi les mesures fortes, on note l’investissement à hauteur de 25 M€ pour la création d’un hôtel des sécurités et l’acquisition de nouveaux postes mobiles de la Police municipale.

poste mobile copie

3 M€ seront dédiés à la vidéoprotection urbaine à travers l’installation de 125 caméras de vidéoprotection supplémentaires d’ici 2026, en plus des 339 existantes. Ces investissements s’ajoutent à la mobilisation de l’équipe municipale pour accentuer la présence policière sur le terrain, avec l’annonce des 30 policiers supplémentaires du gouvernement et l’instauration d’un CSI (Contrat de Sécurité Intégré), signée par le Maire de la Ville Michaël Delafosse et le Premier Ministre Jean Castex le 5 novembre dernier.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.