Montpellier : le peintre Frédéric Bazille à l'honneur au Domaine Méric avant 2026

Michaël Delafosse a annoncé que la Maison de Frédéric Bazille, au cœur du parc Méric, pourrait devenir un musée dédié au peintre. Une annonce qui, depuis, suscite le grand intérêt du public amateur d'art…

Restaurée il y a peu, la bâtisse est actuellement ouverte au public lors de rares occasions telles que les journées du Patrimoine et quelques cérémonies officielles. “Avec l’équipe municipale, nous allons réhabiliter la maison de Frédéric Bazille et surtout nous allons l’ouvrir à tous et à toutes car c’est le patrimoine de tous”, a expliqué le maire de Montpellier lors de son discours, prononcé à l’occasion de l’inauguration du Parc des Berges du Lez, à Castelnau-le-Lez.

Un projet qui devrait rapidement voir le jour

Michaël Delafosse a abordé les pistes envisagées pour l’avenir de la maison de famille du peintre montpelliérain. Dans un premier temps, l’idée est de réunir “l’ensemble des toiles du Musée Fabre”. L’équipe municipale évoque également la possibilité d’aborder l’histoire de la famille Bazille. L’association des deux approches n’est pas exclue. 

Reunion de famille Bazille
Réunion de famille – Frédéric Bazille

Pour le maire de Montpellier et président de la Métropole, une chose est sûre : “c’est une contribution que nous allons réaliser durant le mandat qui m’a été confié”.

Ce nouveau projet de rendez-vous culturel s’inscrit dans un effort à court et moyen terme baptisé “le Lez vert”. “Courir, faire du vélo, pique-niquer, fêter les anniversaires des enfants, se cultiver ou se reconnecter à la nature, voilà dans quelle stratégie nous nous inscrivons avec le maire de Castelnau Frédéric Lafforgue”, a expliqué Michaël Delafosse.

Un artiste au destin tragique

Né à Montpellier le 6 décembre 1841, Jean Frédéric Bazille est issu d’une famille de la bourgeoisie protestante. Après avoir obtenu son diplôme de bachelier en sciences, il poursuit des études à la faculté de médecine de Montpellier. Il prend ensuite le chemin de Paris et intègre l’atelier du peintre suisse Charles Gleyre. Là, il fait la rencontre de Claude Monet, Auguste Renoir et Alfred Sisley. Installé entre Paris et le domaine familial de Méric, il rejoint le groupe des Batignolles, une association de plusieurs peintres réunis autour de Manet. 

En 1870, il s’engage dans la guerre franco-prussienne et trouve la mort le 28 novembre 1870, quelques jours avant son 29e anniversaire. Le cimetière protestant de Montpellier abrite son tombeau.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.