Montpellier : le Planning familial et le Secours populaire s'engagent dans la lutte contre la précarité menstruelle

Jusqu'au 9 décembre 2021, le Planning familial organise, en partenariat avec l'État, la Ville de Montpellier et le Secours populaire Français, une campagne de distribution de protections hygiéniques écologiques et gratuites auprès des femmes en situation de précarité.

Ce dispositif, qui sera renouvellé tous les deux mois, est accompagné d’ateliers et de rencontres menés par 32 associations partenaires. Le but est d’ouvrir le dialogue sur des sujets variés, tels que l’hygiène, la santé sexuelle et la lutte contre les violences, avec 2500 Montpelliéraines issues des quartiers prioritaires de la Ville, des hébergements d’urgence, des bidonvilles et de la rue.

Les campagnes de distribution

Une femme a ses règles plus de 500 fois au cours de sa vie. Cela représente entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques. En France, 1,7 millions de femmes n’ont pas les moyens de s’en procurer en quantité suffisante, en raison de situations exogènes, financières… C’est ce que l’on appelle la précarité menstruelle.

Cette semaine, le Planning familial et le Secours populaire, soutenus financièrement par la Ville de Montpellier et l’Etat, ont lancé une première campagne de distribution de protection menstruelle afin de lutter contre cette précarité qui porte atteinte à la dignité et la santé de plus de 2500 Montpelliéraines.

Repérées et informées par les 32 structures partenaires (associations de quartiers, associations humanitaires, acteurs de la veille sociale…), les femmes concernées par cette aide ont reçu une boite de 10 protections hygiéniques en coton 100 % bio de la marque française JHO. Il est prévu que les associations de proximité en charge de la distribution reçoivent de quoi répondre aux besoins des bénéficiaires tous les deux mois. La prochaine campagne aura lieu en février 2022.

Faciliter les échanges 

Si la distribution de protections hygiéniques s’est organisée en France ces dernières années, l’initiative développée à Montpellier est totalement novatrice puisque la distribution des protections permet d’organiser des rencontres avec les femmes concernées.

L’objectif est de pouvoir s’entretenir avec elles pour les sensibiliser sur les différentes solutions de protections menstruelles (serviette, tampon, culotte menstruelle, cup, serviette lavable), la contraception, l’endométriose, la reproduction, les violences…

Des produits éthiques et biologiques

Les protections qui ont été choisies pour la campagne sont 100 % coton bio et de marque française. À long terme, les organisateurs souhaitent renforcer l’aspect éthique de la démarche en permettant à certaines des bénéficiaires de fabriquer des protections lavables dans une dynamique d’insertion.

En attendant, un premier lot de près de 1000 culottes menstruelles va être offert aux associations en vue d’une distribution. Ce don est initié par le Conseil montpelliérain de la jeunesse qui a choisi de réaffecter le budget de la soirée du Conseil montpelliérain, annulé pour cause de crise sanitaire, à cet achat.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.