Montpellier : le syndicat d’avocats ACE veut ancrer ses forces dans les territoires

Hérault Tribune Pro Reportage

Le syndicat d’avocats ACE Montpellier a tenu son Assemblée générale “phygitale” jeudi 20 janvier. En 2022 il veut développer dans les territoires la voie tracée par les mobilisations et les formations menées depuis 2 ans.

François Girault, président d’ACE Montpellier – photo © Barreau de Montpellier

La section régionale de l’association ACE, remise sur pied lors de l’Assemblée générale du 16 janvier 2020 en pleine contestation contre la réforme des retraites, suscite un intérêt grandissant à en croire son président François Girault. En témoigne sa représentation en nette progression au conseil national des barreaux. Un succès qu’elle doit à sa présence dans les territoires. “Un objectif à poursuivre, a lancé François Girault se réjouissant des forces vives qui sont venues et se sont impliquées dans le syndicat”. Mais pour l’avocat, il faut veiller à “équilibrer ces forces au niveau des territoires, parce que si nous sommes bien implantés à Montpellier, nous devons aussi aller à Rodez, Perpignan, Béziers ou Narbonne, avec un bâton de pèlerin, pour essayer de trouver des confrères sensibles aux enjeux de l’ACE.”

Le syndicat est particulièrement satisfait de son volet formation, un des piliers de son action. Beaucoup sont proposées pendant l’année et constituent une partie des recettes d’ACE. Certaines sont à bas coûts et d’autres gratuites, comme sur la RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Une formation qui a apporté une “petite fierté” au président François Girault en 2021. Il a rappelé que “L’équipe qui avait monté la formation ‘RSE booste ton entreprise’ est intervenue une deuxième fois au congrès national ACE sur le même thème. On était une quinzaine de confrères à Montpellier. Mais quand on l’a proposée à Marseille, il y a eu salle pleine et on a même refusé des personnes.”

L’Assemblée générale a été l’occasion de dérouler l’important programme des formations pour 2022. La formation Lanceur d’alerte le 8 mars à Lyon fait parti des rendez-vous attendus.

“On ne fait pas que parler, on agit”

“Nous sommes un syndicat respecté. Nous avons un chapelet d’activités qui est inégalable par rapport à tous les syndicats”, a déclaré le président national d’ACE Emmanuel Raskin, en ouverture de l’Assemblée générale de la section de Montpellier. “On ne fait pas que parler, on agit”, a soutenu le président national, justifiant les raisons du dynamisme d’ACE. La mobilisation du syndicat lors de la défense du secret professionnel en a fourni un exemple récent. “Et ce n’est pas fini, a poursuivi Emmanuel Raskin. Nous travaillons en ce moment à la rédaction d’un recours devant la commission européenne pour essayer d’endiguer toutes les mauvaises choses de l’article 56-1-2 du Code de procédure pénale issu de cette réforme. Elle est très néfaste pour le secret professionnel, donc pour l’intérêt de nos clients justiciables et de nos cabinets, puisque cette atteinte et cette exception ne sont pas admissibles, non seulement au regard des règles de l’Union européenne, mais aussi de nos fondamentaux, et sont totalement contraires aux dispositions bien anciennes de 1971 de l’article 66-5 qui protègent le conseil comme la défense.”

A noter que l’élan qui porte le syndicat depuis deux ans apporte des partenariats importants. En 2021, il a été créé avec la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises). Cette année, l’ACE l’a trouvé avec le Medef. Il va d’ailleurs prendre un siège au conseil d’administration du Medef, comme il en avait pris un à celui du CPME.

Trouver un nouveau nom

L’Assemblée générale s’est enfin penchée sur la communication que le syndicat souhaite développer. Le bureau cherche en ce moment un prestataire externe dont le travail devra appuyer les actions syndicales et les événements. Réseaux sociaux et relations presse seront les principaux axes de la future communication pour mieux faire connaître le syndicat qui pourrait bientôt changer de nom. Baptisé jusqu’à ce jour du nom de la section régionale et dépendant de la cour d’appel de Montpellier, il s’appelle ACE Montpellier. Mais par souci de mieux incarner le territoire que les sections représentent, les noms vont s’adapter, créant quelques télescopages. Ainsi, ACE Toulouse s’appellera ACE Midi toulousain. Mais la section de Montpellier de pourra pas s’appeler ACE Occitanie Méditerranée comme elle le souhaitait, l’Occitanie englobant la ville rose. Un petit casse-tête sur lequel les robes noires planchaient encore à la clôture de l’Assemblée générale.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.