Montpellier, Musée Fabre : du crowdfunding pour acheter l'œuvre "L'Impossible Rencontre" de Yan Pei-Ming

En Conseil métropolitain mardi 14 décembre 2021, les élus ont voté à l'unanimité un contrat d'exploitation de l'image de Yan Pei-Ming en relation avec le musée Fabre, dans le cadre de l'ouverture d'une campagne de crowdfunding concernant l'œuvre "L'Impossible Rencontre".

L’ambition de la Métropole de Montpellier est d’accompagner le musée Fabre dans le lancement de sa première campagne participative d’appel aux dons, pour acquérir le triptyque L’impossible Rencontre, de Yan Pei-Ming, dont la valeur est estimée à environ 300 000 euros. Le crowdfunding est une démarche innovante pour le Musée Fabre.

L’enjeu est important pour l’institution muséale, puisque ce tableau en trois parties a été créé en 2019, dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet par le Musée Fabre. L’artiste contemporain de renommée internationale Yan Pei-Ming l’avait composé en écho à l’œuvre La Rencontre, de Gustave Courbet, qui appartient au Musée Fabre.

En 2020, L’Impossible Rencontre a été déposé par l’artiste à titre gratuit, mais provisoire, au Musée Fabre. Il est pertinent, selon Michel Hilaire, le directeur du Musée Fabre, que le triptyque enrichisse désormais de façon pérenne la collection de son institution.

D’où la souscription publique qui va être lancée auprès des habitants de la Métropole mais aussi des entreprises du territoire. Car bien que le budget d’acquisition du Musée Fabre ait été augmenté dans la PPI métropolitaine, l’aide financière de la population est nécessaire.

Qui est Yan Pei-Ming ?

L’artiste peintre Yan Pei-Ming est né à Shanghai, en Chine. Arrivé en France en 1980, il a fait cinq années d’études à l’École des Beaux-Arts de Dijon puis une année supplémentaire, entre 1988 et 1989, à l’Institut des Hautes études en Arts plastiques de Paris. Il a été pensionnaire à la Villa Médicis à Rome en 1993. Il a été naturalisé français.

Habitué des grands et des très grands formats, l’artiste crée au moyen de grosses brosses des œuvres en noir, blanc et gris aux thèmes souvent sombres. Si on lui connaît de nombreux autoportraits, il évoque bien souvent la mort et la guerre dans ses tableaux.

Photo : “L’Impossible Rencontre” par Yan Pei-Ming © Virginie Moreau, 2020.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.