Montpellier : “Musées en exil”, le refuge de l’art dans un monde en guerre

À l’occasion de sa conférence de rentrée, le maire de Montpellier Michaël Delafosse a annoncé que le MO.CO allait accueillir “Musées en exil” à l’automne prochain.

Cette exposition exceptionnelle, consacrée comme son nom l’indique aux collections en exil, vise à mettre en lumière les œuvres déracinées à cause des conflits et des tensions. Avec cette manifestation, le rôle de l’art et de sa protection sera abordé concrètement, avec la réalité en support.

Chili, Bosnie, Palestine

“Musée en exil” mettra 3 collections singulières, aux histoires passionnantes et bouleversées, en avant. Cette nouvelle édition comprendra les œuvres du Museo de la Solidaridad Salvador Allende du Chili, qui n’a pas pu voir le jour suite au coup d’état contre Pinochet, la collection du Musée d’art contemporain de Sarajevo, empêchée par la crise des Balkans, et les biens culturels rassemblés par l’Association d’art moderne et contemporain en Palestine.

Un événement culturel à ne pas rater

“C’est un événement majeur pour Montpellier, explique le maire Michael Delafosse. L’ancien ministre de la Culture Jack Lang et les plus hautes autorités de l’Unesco feront le déplacement. C’est un rendez-vous culturel qui permet de mieux appréhender le monde, de comprendre ses enjeux et d’identifier ses défis, avec la culture comme élément de rassemblement”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.