Montpellier : une altercation finit sur un coup de cutter, une dette de 20€ serait en cause

Ce lundi 9 mai, vers 23h30, un différend s’est terminé dans le sang dans le secteur des Aiguerelles.

©Steven Weeks/Unsplash

Dans un immeuble de la rue de Centrayrargues, une violente dispute a démarré entre 2 hommes, âgés de 21 et 44 ans. En cause ? Une dette de 20€ contractée par le quadragénaire auprès du jeune homme.

Les 2 hommes se connaissent

Selon les premières informations, les 2 hommes avaient pour habitude de consommer du crack et du cannabis ensemble. La dette contractée auprès du vingtenaire pourrait être liée à la consommation de stupéfiants. 

C’est avec l’envie de récupérer la somme prêtée que le jeune homme s’est rendu dans la cage d’escalier de l’immeuble ce lundi, un spot apprécié par l’homme d’une quarantaine d’années. Face à sa demande, l’endetté aurait menacé de le frapper et aurait proféré des menaces de mort. Il s’est ensuite réfugié chez lui. 

Attaque et fuite à bord du tramway

L’altercation aurait continué sur le pas de sa porte avant de se poursuivre dans l’appartement suite à une intervention du frère de l’homme de 44 ans. “Pour se défendre”, le quadragénaire aurait alors attaqué son créancier avec un cutter, le blessant à la joue. Après son geste, l’homme a pris la fuite en tramway. Identifié grâce aux informations d’un témoin, il a été arrêté au niveau de l’arrêt de tram Restanque.

Lors de son interrogatoire, le mis en cause a expliqué qu’il ne s’agissait pas de sa première altercation avec la victime et que celle-ci l’aurait frappé au visage et au thorax. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.