Occitanie : en 2022, la Région dope le plan Rail

Reportage

Mercredi 15 décembre, lors d’une conférence de presse, Carole Delga est revenue sur les grands chantiers de la Région et les projets en cours de discussion.

Crédit photo : Sebastien Lapeyrere / Région Occitanie

A cette occasion, la présidente de la Région Occitanie a évoqué la poursuite du plan Rail, le lancement des trains à hydrogène et l’aménagement des routes.

Les nouvelles étapes du plan Rail

En 2022, la Région Occitanie va poursuivre le déploiement de son plan Rail. Au cours de l’année, des établissements publics locaux seront notamment créés pour porter les projets de lignes à grande vitesse Toulouse-Bordeaux et Montpellier-Perpignan.

À ce titre, la Région Nouvelle-Aquitaine a donné son accord pour le financement de la LGV Toulouse-Bordeaux lundi 13 décembre. L’ordonnance qui créera officiellement la Société de projet en charge de la ligne à grande vitesse devrait être signée avant fin mars.

Les trains à hydrogène d’Alstom

En parallèle de ces grands projets, la Région procédera à la réouverture de lignes interrégionales. L’année 2022 sera entre autres marquée par la renaissance de la ligne Montréjeau-Luchon, qui dessert les hautes vallées du Comminges. Il s’agira du premier axe emprunté par les trains à hydrogène d’Alstom. Testées à partir de 2023, les trois rames Régiolis devraient être mises en service en 2025. La Région Occitanie injectera 63,5 millions d’euros pour permettre l’ensemble des travaux. 

La ligne de la rive droite du Rhône, entre Nîmes et Pont-Saint-Esprit, sera également réouverte mais en plusieurs étapes. La première phase sera la réouverture du tronçon Pont-Saint-Esprit – Avignon-centre.

Plusieurs chantiers de déviation

Dans son budget 2022, la Région prévoit de mobiliser 24 millions d’euros pour accompagner les travaux de modernisation et de sécurisation des routes. Elle s’engagera spécifiquement sur les chantiers de la déviation de Gimont sur la RN124, de la déviation de Baraqueville sur la RN88 et de la déviation de Saint-Béat sur la RN125.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Espérons que le réouverture de la Rive Droite du Rhône sera effective, et rapidement, car elle a été promise depuis plus d’une dizaine d’années, sans aucun effet. C’est un vrai serpent de mer ! La densité de population sur cet axe le justifie amplement. Espérons aussi que les correspondances avec les autres TER, notamment en Avignon, seront pratiques… car actuellement, les correspondances de/vers le Languedoc et vers/de la vallée du Rhône (par la Rive gauche) sont très problématiques ! Et pourquoi ne pas envisager des liaisons directes Perpignan-Avignon-Pont Saint Esprit (et au-delà lorsque ce sera réouvert) ?

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.