L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

PEZENAS - « A la Sainte Catherine, le Printemps prend racine ! »

Ce lundi 25 novembre, après avoir préalablement préparé le terrain le lundi précédent, l’équipe réunie autour d’Armand Rivière a organisé une plantation d’arbres dans le secteur de Bonneterre. Ainsi, ils ont planté des fruitiers et des arbres d’ornements: arbres de Judée, noisetiers, figuiers, caroubiers, des amandiers et des néfliers du Japon mais aussi macluras dont […]

Ce lundi 25 novembre, après avoir préalablement préparé le terrain le lundi précédent, l’équipe réunie autour d’Armand Rivière a organisé une plantation d’arbres dans le secteur de Bonneterre.

Ainsi, ils ont planté des fruitiers et des arbres d’ornements: arbres de Judée, noisetiers, figuiers, caroubiers, des amandiers et des néfliers du Japon mais aussi macluras dont les plants ont été préparés et mis à disposition par un soutien de l’équipe qui fait de l’écologie, de l’arboriculture et de l’agriculture tant une passion qu’un mode de vie. Ces plantations ont rejoint un champ de grenadiers voisin et mis en culture depuis peu. 

Au cours de ce rendez-vous, Le Printemps de Pézenas souhaite avancer des premières idées pour l’environnement et l’agriculture à Pézenas. Parmi elles:

Une ville verte :
•    Végétaliser la ville,
•    Inscrire la commune dans les opérations de plantation d’arbres initiées par le Département (8 000 arbres par an) et la Région (un arbre par lycéen),
•    Ouvrir le Parc de la Butte du Château au public, réfléchir à la création d’un nouveau parc public en centre-ville et doter les quartiers résidentiels d’espaces verts,
•    Créer un permis de végétaliser et donner l’exemple avec la végétalisation des bâtiments et espaces publics.

Une ville soucieuse des productions agricoles :
•    Mettre en place une véritable PAC, politique agricole communale (et intercommunale), pour permettre l’installation d’agriculteurs, de viticulteurs et de maraichers bio :

  • Réaliser un diagnostic foncier et d’une analyse fine à l’échelle parcellaire pour contribuer à ces installations,
  • Créer un hameau agricole,
  • Participer à la promotion de nos productions locales. 

•    Développer l’agriculture bio et locale pour :

  • Augmenter la part du bio et du local dans les cantines et restaurations collectives, 
  • Installer une régie maraichère locale,
  • Favoriser les circuits courts.

Une ville écologique pour tous :
•    Faire vivre l’éducation à la nature, au goût et à la qualité dès le plus jeune âge avec des potagers tout au long des saisons dans les écoles, la crèche et au centre de loisirs, des plantations de végétaux dans le cadre scolaire,  des opérations de nettoyage de la nature…
•    Ouvrir des jardins familiaux et solidaires.

Le Printemps de Pézenas va continuer à réfléchir et à enrichir ces propositions avec les Piscénois et Piscénoises dans une démarche de démocratie participative.

Pour autant, par cette opération symbolique, dans le secteur de Bonneterre menacé par l'implantation d'une zone commerciale, l’équipe rassemblée autour d’Armand Rivière a démontré que si « à la Sainte Catherine, tout bois prend racine » c’est aussi le projet porté par Le Printemps de Pézenas qui s’enracine dans les terres de l’écologie et de l’agriculture pour une ville verte et durable.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.