Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

PEZENAS - Immigration ? stop à la gabegie socialiste

LIBRE EXPRESSIONLa rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnellepermettant la publication de textes…

LIBRE EXPRESSION

La rubrique « libre expression » du journal est un espace de contribution personnelle

permettant la publication de textes externes à la rédaction.

Il n'engage que son auteur et en aucun cas la rédaction.

Vous pouvez lui écrire directement en cliquant sur sa signature ou commenter l'article.


Ce jour, 25 mai 2020, est un nouveau jour noir pour l'Hérault et pour la France.

Malheureusement fidèle à sa politique délétère, la majorité socialiste présidée par Kléber Mesquida et suppléée une nouvelle fois par les élus LR du département, à l'exception notable de Mr Fabre, a voté une nouvelle « rallonge » en faveur des migrants dits « mineurs isolés ».

2,7 millions supplémentaires  pour l’hébergement et l’accompagnement de mineurs clandestins.

Depuis plusieurs semaines, le président Mesquida annonce que le département de l'Hérault sera en grande difficulté financière et qu'il risque de ne pas pouvoir verser le RSA et les salaires des agents du département. Mais par contre, il n'a aucune difficulté, pour sortir à nouveau 2,7 millions pour les immigrés clandestins « mineurs isolés ». Comme l'a démontré il y a peu, le rapport des sénateurs Elisabeth Doineau et Jean-Pierre Godefroy, nous savons pertinemment que ces « mineurs isolés » bien souvent ne le sont pas, pas plus qu'ils ne viennent de pays en guerre. Il ne s'agit que d'une immigration clandestine illégale devant laquelle le préfet et le président du conseil départemental ferment les yeux. 2,7 millions que ne percevront pas les Héraultais dans la souffrance ni tous les indépendants et commerçants frappés par la crise sanitaire. Mais il  est vrai que pour la majorité socialiste aidée par les élus LR du département, cela n'a pas une grande importance.

Comme le disait le président socialiste François Hollande, « ce n'est pas cher, c'est l'état qui paie ».

Sans parler des innombrables violences, agressions, vols et cambriolages perpétrés dans l'Hérault par cette immigration clandestine sans aucun contrôle de la part des services publics.

Il est temps de dire stop à cette gabegie, à ce scandale permanent et ce, à tous les échelons administratifs. À l'échelon départemental, lors des prochaines échéances de 2021 mais aussi à l'échelon municipal dans notre ville de Pézenas. Nous ne devons pas laisser la gabegie et l'irresponsabilité socialistes sévir également dans notre commune. C'est pour cette raison et grâce à vos soutiens du 1er tour, que notre liste Rassemblement Pour Pézenas, sera présente et assumera son rôle suite à la décision gouvernementale de déplacer le 2ème tour de l'élection municipale au 28 juin 2020.

J'en appelle à toutes les piscénoises et à tous les piscénois, quelle que soit leur couleur politique, afin de faire barrage à la liste socialiste. Pézenas souffre déjà de la gestion socialiste départementale, faisons en sorte qu'il n'en soit pas de même au niveau municipal.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.