Pizzas Buitoni contaminées : des bons d'achat de 20 euros offerts aux familles des victimes

La marque de pizzas surgelés Buitoni s’excuse et évoque une erreur.

La marque de pizzas surgelées Buitoni du groupe Nestlé a demandé en mars dernier, le rappel de toute la gamme Fraîch’up après que la bactérie Escherichia coli a été trouvée dans une pâte.

L’agence Santé publique France avait également signalé une nette augmentation des cas de contamination à la bactérie Escherichia coli, ayant entraîné la mort de 2 enfants en France depuis le début de l’année.

Des bons d’achat envoyés aux familles

Selon nos confrères de La Voix du Nord, “l’avocat de plusieurs familles de victimes de la bactérie E. coli, Me Richard Legrand, affirmait que certains de ses clients avaient reçu un e-mail de la part de la marque Buitoni proposant des bons d’achat.

De son côté, le porte-parole de Buitoni a déclaré à l’AFP que “cela n’aurait pas dû être fait, nous tenons à présenter nos plus sincères excuses à cette consommatrice qui a pu être heurtée par la réception de ces bons d’achat. Nous allons veiller à ce que cela ne se reproduise pas “. Certaines personnes ont reçu des bons d’achat, comme c’est d’usage pour les personnes demandant un remboursement de leurs pizzas suite au rappel massif.

La marque s’excuse et évoque une erreur suite à un signalement sur le site de service public SignalConso.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.