Plateau d'Aumelas : 800 hectares partis en fumée et 650 pompiers mobilisés dans ce terrible incendie

Deux feux de forêts se sont emparés du plateau d'Aumelas depuis ce mardi 26 juillet au matin. D'importants moyens sont actuellement mis en place afin de mettre fin à ce gigantesque brasier.

Deux incendies distincts à Gignac et Saint-Bauzille-de-la-Sylve ont fini par se rejoindre, créant un considérable incendie. En effet, les conditions météorologiques actuelles aggravent la situation, la tramontane et la sécheresse actuelle amplifiant ce phénomène. Ce soir, l’incendie se propage vers l’est, selon la préfecture de l’Hérault.

Lors du point de situation effectué par la préfecture de l’Hérault à 19h45, 650 pompiers luttent sur place pour venir à bout des flammes y compris les colonnes de renforts zonaux, et 280 personnes ont été évacuées à titre préventif, ainsi qu’une centaine d’invités à un mariage au Château Bas. 50 personnes ont été accueillies à la salle des Fêtes de Vendémian.

incendie
© DR

D’importants moyens mis en place

Cinq canadairs, un dash, deux avions de la cellule départementale des pompiers de l’Hérault sont sur le terrain. 4 lignes à haute-tension situées non loin d’Aumelas ont été mises hors tension afin d’empêcher l’avancée de cet incendie, indique la préfecture. Cette mesure sera sans conséquence pour les habitants, qui pourront bénéficier de la mise en place par RTE d’un système de délestage. De plus, les routes départementales D139 et D114 demeurent inaccessibles au public.

Heureusement, il n’y a pour l’instant aucune victime humaine à déplorer.

Nicolas Gangloff incendie 3
© DR
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.