Portiragnes : le Plan de Prévention des risques d’inondation évoqué en réunion publique mardi 16 novembre

Mardi 16 novembre à 18h se tiendra une réunion publique sur la révision du Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRI) de Portiragnes.

Les habitants sont invités à venir échanger concernant la révision du Plan de Prévention des Risques d’Inondation (PPRI) de la commune de Portiragnes.

Réviser le PPRI

Les inondations représentent le risque naturel majeur dans le département de l’Hérault. La commune est couverte par un PPRI approuvé le 12 septembre 2000. Cependant, il doit être révisé afin de prendre en compte les évolutions des aléas littoraux et l’actualisation des aléas fluviaux de l’Orb, du Libron et du bassin de l’Ardaillou, ainsi que les évolutions réglementaires.

Préserver les vies humaines

Le PPRI est un outil mis en place par l’Etat qui vise à préserver les vies humaines. Il vise à réduire le coût des dommages entraînés par une inondation. Il permet de cartographier les zones soumises au risque d’inondation et de définir les règles d’urbanisme, de construction et de gestion applicables au bâti existant et futur. 

Informations pratiques

La réunion publique se tiendra mardi 16 novembre 2021 à 18h, salle polyvalente Jean Ferrat (Boulevard Frédéric Mistral) à Portiragnes.

Pour s’exprimer sur le cahier d’observation en mairie, envoyer un mail à : ddtm-ppri-portiragnes@herault.gouv.fr, par courrier : DDTM de l’Hérault (SERN/PRNT), 181 place Ernest Granier, CS 60556, 34064 Montpellier, Cedex 2.

251893265 1873014929550614 898115084047494505 n

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.