Portiragnes-Plage : installation de périmètres de protection pour la nidification des sternes et des gravelots

L’Agglo Hérault Méditerranée a coordonné, pour la 3è année, un chantier participatif de protection des œufs couvés par des oiseaux (sternes et gravelots) qui nichent sur le site Natura 2000 de la plage de la Maïre.

(Crédit photo : Agglomération Hérault Méditerranée)

L’Agglo a pu compter sur le soutien de l’Agglo Béziers Méditerranée, co-gestionnaire du site, des services techniques des villes de Portiragnes et Sérignan ainsi que des associations de chasse maritime d’Agde à Vendres et de sauvegarde du littoral biterrois et des Orpellières qui ont posé des filets afin de préserver cette zone de nidification.

Un 2ème périmètre côté Portiragnes-plage.

C’est une nouveauté pour 2022, un couloir entre les 2 zones de nidifications a été réalisé afin de concilier les activités des visiteurs et la préservation des œufs et des jeunes oisillons à naître. Durant l’été, les gardes du littoral effectueront des opérations de sensibilisation auprès des usagers de la plage pour expliquer ce dispositif issu de la campagne nationale « Attention, nous marchons sur des œufs ! ». L’objectif est de sensibiliser le plus grand nombre afin que ce périmètre de protection soit accepté et non pas subi.

Règles pour les chiens à la plage

Les chiens doivent obligatoirement être tenus en laisse sur la plage et tout accès à l’enclos de protection des œufs est formellement interdit. L’amende encourue pour tout contrevenant est de 135 €.

(Source : Agglomération Hérault Méditerranée)

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.