Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Protéger les espaces naturels et agricoles des Verdisses à Agde et Vias

Protéger les espaces naturels et agricoles des Verdisses à Agde et Vias A l’invitation du président du Conseil Général André VEZINHET, j’’étais présent jeudi dernier sur la zone des Verdisses, située sur les communes d'Agde et de Vias, afin d’inaugurer le lancement du 1er PAEN de notre département (périmètre de protection et de mise en […]

Protéger les espaces naturels et agricoles des Verdisses à Agde et Vias

A l’invitation du président du Conseil Général André VEZINHET, j’’étais présent jeudi dernier sur la zone des Verdisses, située sur les communes d'Agde et de Vias, afin d’inaugurer le lancement du 1er PAEN de notre département (périmètre de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains), dispositif créé par la loi du 23 Février 2005 relative au développement des territoires ruraux, en présence notamment du Vice-Président du Conseil Général Henri CABANEL, du conseiller général du canton et des maires concernés.

Poumon vert riche en espèces naturelles et végétales, telle la Cistude d'Europe ou le Guêpier d'Europe, la zone des Verdisses voit en effet se côtoyer quelques maraîchers et viticulteurs, un manadier et un berger, qui y exploitent leurs parcelles.

Or ces 600 hectares de plaine à la salinité élevée sont depuis plusieurs années victimes de déprise agricole et de cabanisation, engendrant une dégradation générale du milieu.

Le Département de l’Hérault, qui met en œuvre ce PAEN en lien avec les communes concernées, nous a donc dévoilé les 4 enjeux structurants du projet qui verra le jour sur ce site par la voix de son vice-Président :

  • Un enjeu agricole : maintenir et réintroduire une agriculture respectueuse de l’environnement sur les Verdisses en hiérarchisant selon des enjeux environnementaux et agricoles (Favoriser la restauration hydraulique des cours d’eau, Favoriser les débouchés commerciaux en circuits-courts)
  • Un enjeu environnemental : Protéger le patrimoine naturel (Maintien des habitats naturels remarquables dans un bon état de conservation, Maintien des espèces animales et végétales, Adéquation de la fréquentation en fonction de la gestion du site)

·       Un enjeu touristique : Equiper et rendre attractif le territoire (Création de parcours VTT, sentiers thématiques, Aménagement aires de pique-nique et de détente entre autres)

·       Un enjeu d’aménagement du territoire : lutter efficacement contre toutes les formes de cabanisation au sein d’une zone à risque (submersion marine et fluviale).

En tant que député d’Agde et de Vias, je ne peux que me féliciter du sérieux de cette démarche concertée et unanime.  Comme tous les Agathois et les Viassois, j’aspire à ce que la reconquête de ce territoire voit le jour dans les meilleurs délais.


PAEN des Verdisses


VERDISSES

Mobilisés pour les verdisses

Environnement – Hier, le conseil général a réuni les différents acteurs du PAEN

D’abord, un sigle : PAEN  Périmètre de protection et de remise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains.Un “technologisme” de plus pour une idée simple : protéger et redonner vie à la zone des Verdisses, située entre Agde et Vias. Une zone de 600 ha que la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, les deux communes concernées et le conseil général, qui s’est saisi en 2007 de la compétence en faveur des PAEN, vont s’appliquer à sauvegarder.

Gilles d’Ettore met les pieds dans le plat

Hier, au bout d’un long chemin cabossé, le conseil général avait réuni les acteurs du dossier pour faire un point sur la situation. Du remue-ménage pour pas grand-chose, tant les avancées se font pas à pas depuis plusieurs mois déjà. « Nous n’en sommes encore qu’aux fondations, le chantier reste entier », a très justement rappelé Henri Cabanel, vice-président du Département chargé de l’agriculture et de la pêche.

Dans les grandes lignes, comme l’a exposé Bruno Chabert, le technicien chargé de cette question au conseil général, le PAEN est avant tout « une reconquête. L’activité rurale  (viticulture, polyculture, pâturages) n’occupe plus qu’un tiers de la superficie des Verdisses ».  Aussi, des acquisitions foncières pour inciter des maraîchers ou des éleveurs à s’installer sont prévues à moyen terme. À quelques nuances près, comme l’a justement fait remarquer le maire d’Agde, Gilles d’Ettore : «Ce territoire des Verdisses n’est pas facile. D’une part en raison de la salinité des sols. Il y a aussi deux contraintes qu’il faut lever : celle liée au Plan de prévention des risques d’inondation  (PPRI), qui ne permet pas à ce jour d’installer des serres, et celle liée aux campements sauvages, qui seront des obstacles à l’installation d’agriculteurs. Il faudra que nous puissions exproprier.»

 Le président du conseil général, André Vezinhet, s’est pour sa part félicité «de l’unanimité autour de cette question lors du vote »  (à l’assemblée départementale). Puis, regardant Sébastien Frey, conseiller général du canton d’Agde et chef de file de l’opposition au conseil général : «Ce fut plus facile de faire ce PAEN que Pierres Vives (les archives départementales) !»  Réponse de Frey: «C’est aussi bien moins cher.»  Au milieu des marécages, l’enlisement politique n’était pas loin…

 

 

OLIVIER RAYNAUD – oraynaud@midilibre.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.