Scène festival migrant du 28 nov au 14 décembre 2017 à Beziers

À la Cimade de Béziers, au 14 rue de la rotonde (entrée libre)Inauguration le…

À la Cimade de Béziers, au 14 rue de la rotonde (entrée libre)

Inauguration le mardi 28 novembre à 18h30

 

  • du mardi 28 Novembre au jeudi14 décembre de 10h à 16h30 (sauf les dimanches)

exposition  « Attention travail d'arabe » sur une idée d'Ali Guessoum – association  Remem’beur

un récit vivant et signifiant permettant à toutes et tous de mieux connaître et reconnaître la construction des préjugés et stéréotypes dans les imaginaires.. Elle affiche l’ambition de transmettre à toutes et tous, et plus particulièrement aux jeunes générations, les valeurs et les richesses de la diversité et du vivre‐ensemble.

L’exposition « Attention, travail d’Arabe » questionne, interpelle, provoque toujours avec humour.

  • le 30 novembre de 19 h à 23 h  soirée festive cinéma

 Soury Christophe Switzer, 2016, fiction, 20 mn, VF

« Wassim, réfugié syrien, cherche à rejoindre un cousin en Avignon. Débarqué par un passeur en pleine campagne provençale, ne parlant pas français, il croise la route d'un vieux vigneron bourru et solitaire au pied du Mont Ventoux. » 

Hospitalité, solidarité… Qui aide ? Qui est aidé ? Et si ce n’était (heureusement) pas si simple ?

             Welcome chez nous  Adrien Pinon, 2017, documentaire, 52 mn

« Quand l’Etat a décidé de fermer la « jungle » de Calais, les migrants qui l’occupaient ont été répartis dans 450 CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation), disséminés sur tout le territoire français. Serquigny, petit village de l’Eure (2003 habitants, 19 décès et 20 naissances l’année dernière) a été choisi pour accueillir 30 Afghans, qui ont été installés dans des HLM au cœur du village. A cette annonce, beaucoup d’habitants se sont laissés envahir par l’inquiétude, la colère parfois. En face, Lionel Prévost, le maire du village, a appelé au calme. Petit à petit, devant la caméra, durant sept mois, villageois et Afghans ont appris à se découvrir. 

Comment essayer de sortir du rapport aidant-aidé, comment changer nos regards et, peu à peu, faire vraiment « ensemble » ?

 

  • le 14 Décembre de 20h à 23h Rencontre projection repas en présence du réalisateur

 Anent  Ekiem Barbier, 2016, documentaire tourné en Equateur

       Le film part à la rencontre des Ashuars, un peuple de haute Amazonie.  Il invite à un voyage dans leur communauté, dans leurs espaces, mais aussi dans leurs rêves, leurs récits et leurs imaginaires.  Après des siècles de mépris, de spoliation et de luttes sociales la reconnaissance des populations indigènes par la Constitution de 1998 a permis d'avancer en matière de reconnaissance  juridique. Mais ces communautés restent extrêmement fragiles, menacées par la convoitise des industries minières, pétrolières ou agroindustrielles dans la course pour l’appropriation des richesses et des terres.

L'objet est donc de se faire témoin d'une colonisation contemporaine, de la mutation des cultures et des espaces

Les deux soirées  seront agrémentées de repas  saveurs du monde confectionnés par l'atelier cuisine de la Cimade au tarif de 5 euros

Contact 0683593403

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.