Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Septeo, Inovie / Deux fonds prennent des participations majoritaires dans les deux géants de l’économie montpelliéraine

Septeo (éditeur de logiciels) et Inovie (biologie médicale) ouvrent leur capital à deux fonds d’investissement pour accélérer leur développement. Hasard du calendrier pour ces deux success-stories montpelliéraines, elles officialiseront toutes les deux ces actualités le 19 novembre.

Par Hubert VIALATTE

Deux acteurs de taille de l’économie montpelliéraine, le groupe de biologie médicale Inovie (4 500 salariés, Montpellier) dans la santé et l’éditeur de logiciels Septeo (1 200 salariés, Lattes) dans la tech, cèdent une partie majoritaire de leur capital à des fonds d’investissement. L’objectif est le même : financer leur croissance à travers deux LBO (leveraged buy-out, ou rachats avec effet de levier).

Septeo en voie de devenir une “licorne”

Pour Septeo, l’affaire est encore sous réserve d’autorisations réglementaires (Autorité de la Concurrence). Celles-ci devraient intervenir avant la fin de l’année. Le fonds londonien Hg va devenir le nouvel actionnaire majoritaire, aux côtés des trois dirigeants fondateurs – Philippe Rivière, Jean-Luc Boixel et Hugues Galambrun -, qui réinvestissent de manière significative. Crédit Mutuel Equity cède sa participation minoritaire et sort du capital. L’opération, qui sera officialisée jeudi 19 novembre 2020, est jugée majeure pour le groupe. Elle va lui permettre d’atteindre une capitalisation majeure et d’accéder au statut très prisé de licorne (valorisation se situant au-delà du milliard de dollars). Septeo prévoit à l’avenir des investissements R&D conséquents.

Photo du siège social de Septeo.

Inovie veut structurer sa dette

Le fonds parisien Ardian va quant à lui entrer en négociations exclusives avec Inovie pour devenir actionnaire majoritaire, « entre 50 % et 60 % maximum », indique le président-fondateur d’Inovie, Georges Ruiz. Les 380 biologistes associés du groupe indépendant, actif dans la moitié sud, votent par voie électronique. Le résultat sera connu lors de l’assemblée générale du 19 novembre. La signature du contrat de cession avec Ardian et ses partenaires est prévue en janvier. L’opération intervient dans un contexte de plus en plus concurrentiel pour Inovie, marqué par « l’accélération de concentration du secteur, la concurrence frontale entre l’exercice libéral et les groupes industriels, l’émergence des groupes hospitaliers de territoire et une financiarisation toujours plus forte », observe Georges Ruiz. Le groupe veut à présent structurer sa dette et cible des opérations de croissance externe.

Un chercheur penché sur son stéthoscope.

Précisons que les sièges sociaux et les emplois d’Inovie et Septeo demeurent sur le territoire, les changements évoqués n’étant que capitalistiques. Inovie (chiffre d’affaires de 550 millions d’euros) et Septeo (environ 150 millions d’euros) ont été respectivement créés en 2010 et 1989.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.