Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SERIGNAN - Agglos et communes plus que jamais mobilisées pour protéger leurs plages

Dès l’annonce du confinement, la Ville de Sérignan et l’Agglo Béziers Méditerranée ont collaboré…

Dès l’annonce du confinement, la Ville de Sérignan et l’Agglo Béziers Méditerranée ont collaboré à la mise en place d’une étude sur les zones naturelles des Orpellières et de la Maïre, afin d’estimer les bénéfices de la désertification humaine sur la biodiversité.
Le résultat étant positif, des aménagements ont été prévus lors de la réouverture des plages pour protéger les nombreux oiseaux qui avaient été identifiés et qui s’étaient installés pour y nicher : panneaux de sensibilisation, présence d’agents sur site, balisage, interdiction des engins à moteur, des chiens même tenus en laisse… Enfin, l’une des mesures les plus importantes était la mise en place de zones interdites au public pour quelques semaines, le temps que les oisillons éclosent et quittent le nid.
Malheureusement, dimanche dernier, quelques personnes motorisées sont allées volontairement saccager la lagune de la Maïre où nichaient des sternes naines et des gravelots, espèces protégées et rares. Cette information a fait l’objet de nombreux articles dans les journaux. L’acte est insupportable pour ceux qui ont travaillé à protéger ces nichées, mais aussi pour ceux – usagers et bénévoles – qui nous soutenaient dans cette volonté.

Suite à cet acte de vandalisme, les services de la Ville et ceux de l’Agglo sont intervenus en totale collaboration, comme cela a été toujours été fait :
Dès mardi, les agents de Sérignan remettaient en place les protections abîmées et posaient de nouvelles affiches de sensibilisation sur tout le territoire sérignanais.
Mercredi, les agents de l’Agglo ont rejoint sur site ceux de la ville pour encore améliorer les protections et tenter de sauver les rescapés : filets anti-franchissements, affichage de nouveaux panneaux de sensibilisation et enfin, identification des nids par les agents des services Environnement, afin de permettre aux usagers – qui sont pour la grande majorité respectueux de la biodiversité – de ne pas s’approcher des mères et des œufs couvés à même le sable.
Aujourd’hui encore, de nouveaux nids seront signalisés par les agents de notre Service municipal de l’Environnement.
La Ville de Portiragnes et l’Agglo Hérault Méditerranée sont eux aussi très investis pour la protection de la biodiversité sur le secteur de l’étang de la Maïre. Hier, Le président d’Ettore a proposé d’offrir des ganivelles à la ville de Sérignan. Elles seront posées sur la lagune entre nos deux communes pour encore améliorer le dispositif anti-franchissement et laisser les oiseaux nicher en paix.

Notre bande littorale est l’un des derniers espaces naturels de la côte méditerranéenne. Les oiseaux marins n’ont plus beaucoup de lieux où se reproduire, laissons-leur de la place.
Face à la bêtise de certains, nous opposons l’action, la collaboration et la solidarité. Les villes et agglos du périmètre sont toutes unies pour protéger nos domaines naturels et les espèces animales et végétales qui y vivent.
Cliquez ici pour voir l’article et les photos de l’Agglo sur les mesures mises en place cette semaine :
https://www.facebook.com/1619830424956580/posts/2646625192277093/?sfnsn=scwspmo&extid=dkF6lgmMvib2pGCK

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.