Sérignan : culture et cuisine pour les enfants des centres de loisirs

Le service de l’Enfance de la ville, un passionné de l’histoire de Sérignan, des producteurs locaux, un artisan de bouche… Tout ce beau monde s’est donné pour mission de faire des enfants de Sérignan des citoyens ouverts et cultivés en transmettant le patrimoine sérignanais aux jeunes générations.

Les enfants des centres de loisirs de Sérignan ont connu une fin d’année scolaire des plus enrichissantes avec une journée parfaitement pleine. Ateliers culturels, histoire et cuisine… Tout a été mis en place pour leur transmettre la valeur de ce beau patrimoine.

Ateliers originaux dans le cadre de « l’été culturel »

Les petits Sérignanais des centres de loisirs ont eu la chance de profiter d’une journée riche en culture et ateliers originaux avec « l’été culturel ». Cet événement entre dans le cadre du dispositif de la DRAC auquel la ville avait candidaté et pour lequel elle a obtenu des subventions. Jacques Alignan, un cultivateur aux jardins familiaux, a d’abord reçu les enfants la matinée. À cette occasion, ils ont fièrement montré leurs connaissances concernant la plupart des fruits et légumes ainsi que les herbes aromatiques que le jardinier avait plantées. Et pour cause, ces enfants sont sensibilisés toute l’année et cultivent même leur propre potager dans le cadre du projet établi par le service de l’Enfant et le service municipal de l’Environnement appelé « Nature ».

Pour connaître les recettes et l’histoire de la cuisine locale

Les enfants sont ensuite allés à l’école Paul Bert, le lieu qui héberge le centre de loisirs. Sur place, la restauratrice Isabelle, alias Madame Grrr Food, leur a montré comment préparer des rouleaux de printemps végétaux. Elle a même pu leur faire découvrir la recette : des légumes provenant tous des producteurs locaux comme Vernède, le Domaine Lupia ou encore l’Hort del Gal. Pendant ce temps, le guide conférencier et membre de l’association Histoire de Sérignan, Andréas Alberti, leur a rappelé l’histoire du fameux piment qu’on trouve dans la cuisine locale sérignanaise. C’était un Italien de Sant Angelo qui l’avait apporté de Sicile en venant s’installer à Sérignan. Une fois arrivé, il a planté des graines du piment pour pouvoir refaire « les patanes à la Sant Angelo », un plat emblématique de son village. Durant la journée, les enfants ont même pu devenir des petits cuistots en herbe en préparant leurs propres rouleaux de printemps. Entre autres, c’était l’occasion pour eux de découvrir diverses variétés d’aubergines, de tomates et de courgettes. Ils sont même repartis avec des graines, et surtout… cultivés !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.