Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

SETE - 18ème Printemps des Poètes-Sète du 3 au 21 mars 2016 - Demandez le programme !

18ème  Printemps des Poètes-Sète  “Liberté mon amour. »   du 3 au 21 mars 2016 Organisé par…

18ème  Printemps des Poètes-Sète  “Liberté mon amour. »   du 3 au 21 mars 2016

Organisé par la cie Mot pour Mot pour sa 18ème année consécutive, le Printemps des Poètesprend ses quartiers à Sète du 3 au 21 mars 2016 et met à l'honneur cette année la liberté d’expression.

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront jamais le printemps. » (Pablo Néruda)

 Les événements récents vécus en 2015 ont montré combien la liberté d’expression, la liberté de penser, de critiquer, était tout autant essentielle que fragile. Nous, artistes,  appelons à la résistance et à la promotion de la liberté, et mettons en évidence la nécessité de la lutte pour ces valeurs universelles. Cette lutte ne se gagnera pas par les armes, mais sur le terrain des idées, par la poésie.

A travers les différents spectacles proposés, vous ferez la connaissance des poètes  engagés, qui dénoncent la violence, l'injustice et toutes les oppressions. 

Le 18ème Printemps des Poètes à Sète  reflètera cette année encore la richesse et le dynamisme de notre ville, avec ces spectacles mis en scène par Clara Barbuscia, où vous pourrez découvrir différents univers  poétiques, musicaux et visuels, tantôt drôles, émouvants et curieusement emprunt d'une certaine actualité.

La poésie est notre résolution. La force des mots notre énergie.

Les rendez-vous poétiques sont “entrée libre” et ouverts à tous!

Bon printemps en roue libre !

Cette manifestation reçoit le soutien du service culturel de la Mairie de Sète, de l’organisme « le Printemps des poètes » de Paris, la DRAC Languedoc Roussillon, la société ITribu et  Florethau.


                       Spectacle :  « Porque ?»

Mercredi 9 mars-15H30

Centre social Nicolas Gabino

Dans le cadre de la journée internationale des femmes

Partenariats : centre social Nicolas Gabino, médiathèque André Malraux, association Concerthau…

Organisation d’une marche-spectacle, hommage aux femmes du monde entier.

 « L’histoire de la domination des femmes est celle qui est tue, comme on tait l’histoire de celles qui sont tuées, celle des femmes qui disparaissent dans la réclusion domestique de la sphère privée et dans les marges obscures des sociétés qui leur refusent l’égalité de droits. Parfois, on leur refuse tout simplement le droit d’exister et c’est pourquoi ces femmes sont invisibles.

Cri de colère ou de révolte ou bien chant d'espoir, le spectacle « Porque ? » est  lancé comme une bouteille à la mer, dans le silence des siècles, relayé par le silence de l'histoire.

 Mais les bouteilles à la mer, finissent quelquefois par arriver… 

Car elles sont toutes plus proches de nous que nous ne pensions, ces poètes, ces romancières, ces philosophes, ces exploratrices, ces femmes politiques. Elles ont ressenti l'injustice, les discriminations, les exclusions qui, à des degrés divers, ont frappé toutes les femmes dans toutes les sociétés et c'est comme si elles nous disaient à l'oreille qu'elles avaient pris conscience depuis toujours de la nécessité de crier leur révolte, afin de préparer pour nous tous les chemins de la liberté. »


« Bateau-poèmes »

Dimanche 13 mars à partir de 11h00

Bateau l’Aquarius

Embarquement : Quai de la marine. Sur réservation uniquement

En cas de mauvais temps, le bateau «l’Aquarius» a une partie couverte.

 

“Chaque poète est une île, et chaque île porte en elle tous les rêves du monde.

Le bateau-poème: une façon d’offrir, pour longtemps, l’asile poétique en archipel.”

Tous en bateau !

Vu le succès chaque année autour du concept « Bateau-poème », cette action devient incontournable durant le Printemps des Poètes.

Superbe promenade tout en poésie, sur le port de pêche et de commerce, sorties en mer le long de la côte rocheuse,  avec le bateau rouge l'AQUARIUS.


Spectacle :

« LES BIP  en résistance»

(Brigades d’Intervention Poétique)

Du 3 au 21  mars, dans les établissements scolaires de la ville

Mercredi 16 mars-14H30 centre Villefranche

Jeudi 17 mars- 10H00, association Concerthau

Vendredi 18 mars- 16H30, centre Nicolas Gabino

D'un fruit qu'on laisse pourrir à terre, il peut encore sortir un nouvel arbre.

De cet arbre, des fruits nouveaux par centaines.

Mais si le poème est un fruit, le poète n'est pas un arbre. Il vous demande de prendre ses paroles et de les manger sur-le-champ. Car il ne peut, à lui tout seul, produire son fruit. Il faut être deux pour faire un poème. Celui qui parle est le père, celui qui écoute est la mère, le poème est leur enfant. Le poème qui n'est pas écouté est une semence perdue. C'est à cela que songeait, dans sa prison, un poète condamné à mort. René Daumal

Ceux qui vivent , ce sont ceux qui luttent , les BIP en sont persuadés. Parce que l’époque est violente et parce que le poète ne peut se taire, les Bip prennent le monde à leur compte et privilégient l’art d’associer l’expression poétique aux combats du quotidien car la poésie n’est pas que belle, elle est rebelle. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.