Sète : collecte et retraitement des filets de pêche par Fil & Fab et Glokis de Click-Dive

Hérault Tribune Pro

Glokis est un programme développé par Sabine Meneut, directrice générale de Click-Dive, depuis 2016.

Click-Dive a ainsi développé une nouvelle solution d’économie circulaire à impact positif. Anciennement confectionnés en coton, les filets de pêche sont aujourd’hui composés de plastique pour réduire les coûts et augmenter leur durabilité. Le polyamide, non-abrasif au sel, est un des plastiques les plus largement utilisés dans la réalisation des filets de pêche. La société avait été accueillie au printemps par la Palanquée à Sète pour présenter la création de sa filière.

800 kg par an par pêcheur

Avec une estimation de 800 kilos par an et par pêcheur, selon l’étude Pechpropre de Coopération maritime, les filets de pêche sont une pollution plastique encore en cours d’étude. La pêche artisanale en Méditerranée concerne 1 028 patrons-pêcheurs avec des spécialités propres à leur secteur. Les filets de pêche sont spécifiques aux poissons : filet à daurades, filet à soles, filet à sardines. Glokis propose un accompagnement dans la création d’une filière de collecte et de valorisation des filets de pêche par territoire.

Valorisation des filets de pêche usagés

Le recyclage des filets de pêche débute par une phase de démontage pour ne recycler que les filets en polyamide. Pour leur part, les cordages sont récupérés en partie par les pêcheurs ou d’autres recycleurs. La filière française de revalorisation des filets de pêche usagés Fil & Fab produit et commercialise Nylo®, un polyamide 6 recyclé, issu à 100 % de filets de pêche.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.