Sète : la librairie KAILASH fait découvrir l'univers asiatique de Raj de Conpadda

Reportage

La librairie KAILASH est ouverte depuis quelques semaines au 1 quai Rhin Danube à Sète. L'inauguration officielle a eu lieu le 18 juin dernier. Cet espace culturel est plus qu'une librairie. Rencontre avec le propriétaire.

Raj de Conpadda est un homme riche de multiples cultures qui a décidé de s’installer à Sète. Né à Pondichéry, il a vécu quelques temps au Vietnam avant de revenir en Inde où il ne connaîtra l’école qu’à l’âge de 16 ans : “c’est ma grand-mère qui s’est occupée de nous et nous a fait instruire. Mais je n’étais pas un jeune homme ‘facile’, alors elle m’a envoyé en France retrouver ma sœur aînée “, raconte-t-il. Encore mineur, un coup de chance lui ouvre les portes de la Bibliothèque Nationale dont il deviendra magasinier : “je suis resté 8 ans là-bas. J’y ai rencontré des gens formidables. J’y ai découvert beaucoup d’auteurs sur l’époque coloniale et j’ai travailler très dur sur pas mal d’œuvres“. Son rêve s’impose à lui, il éditera des livres sur l’Asie. Une rencontre avec le futur conseiller culturel de France au Népal le fait s’installer à Katmandou avec son épouse.

La francophonie comme ligne conductrice

Dans toutes ses expériences qui s’entrecroisent, il testera tout ce qui lui fait envie en gardant en fil rouge la valorisation de la francophonie dans l’interculturalité: “j’ai ouvert une librairie au Népal où j’importais des œuvres françaises; à Paris, nous proposions des œuvres anglaises sur le Tibet et le Népal. J’ai ouvert un bureau d’édition à Hanoï au Vietnam dans les années 90. J’ai tenté de tisser à cette occasion des liens forts entre de grandes maisons d’édition françaises et ce pays qui commençait à s’ouvrir. Je voulais rendre accessible la littérature aux vietnamiens. Malgré le soutien de l’ambassade de France, l’aventure n’ira pas très loin.” De la construction, avec quelques embûches, d’un hôtel de luxe à Pondichéry, en passant par le métier de guide touristique pour accompagner des groupes de français en trekking, Raj continue de s’enrichir de ses rencontres.

“Sète m’a séduit”

Librairie Kailash
Deuxième salle de la librairie de 100m²

C’est parce qu’il croise la route d’un sétois, spécialiste de la biologie marine dans son hôtel, qu’il entend parler de Sète : “la ville m’a séduit, ses habitants aussi. Leur singularité me touche. Je me sens bien ici“. Raj de Conpadda a ouvert la librairie il y a quelques semaines. Il y projette des activités culturelles et artistiques en lien avec l’Asie “pour y faire également connaître Sète“.

Quels livres y trouverez-vous?

Nos auteurs sont de grands écrivains voyageurs d’hier et d’aujourd’hui, des spécialistes de cette région ainsi que des romanciers français et asiatiques. Neuf collections réunissent des textes inédits ou épuisés, selon leur genre, leur spécificité, et leur langue d’origine. Des romans, nouvelles, récits, témoignages, études historiques ou géographiques, sont disponibles. Une identité visuelle originale avec des couvertures sérigraphiées à la main sur des papiers naturels ou recyclés colorés qui mettent en valeur notre catalogue réunissant aujourd’hui plus de 250 titres.” Tel est l’objet des éditions Kailash dont Raj vous racontera avec plaisir les aventures.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.