Sète : le théâtre Molière retrouve son public

Reportage

Le 11 septembre dernier, c’était une journée de fête au théâtre Molière de Sète. La scène nationale a souhaité faire partager à son public sa joie de pouvoir relancer une saison que tous espèrent normale. Plusieurs activités et spectacles étaient ainsi proposés gratuitement. Nous avons opté pour la visite du théâtre et des coulisses.

Le contexte sanitaire a empêché l’équipe de présenter sa saison en juin « nous avons décalé, car en juin, nous ne savions pas encore où nous allions pour cette rentrée », explique Christophe Chanut, secrétaire général ; « c’est aujourd’hui que nous faisons le lancement de saison » rajoute-t-il. Et c’est sous forme de « rendez-vous que nous voulons aujourd’hui par cette journée de fête fédérer nos publics avec une programmation diverse et variée : visite guidée, spectacles ‘hors les murs’, animations, atelier ‘kapla’ pour les familles, et même un bal participatif pour fêter ensemble ces retrouvailles » … En effet, ce jour de fête est à l’image de la programmation riche, diversifiée et intense de cette saison : « nous proposons plus de 80 spectacles pour cette année, nous débutons les spectacles dès la mi-septembre alors que nous avions l’habitude de démarrer en octobre », précise Christophe ; « comme nous sommes une scène nationale, nous sommes un établissement pluridisciplinaire, ce label nous confère plusieurs missions de diffusion, de création et de diversification des publics. »

La visite guidée

TMSete05
La scène

Plus de 40 personnes ont participé à cette visite guidée gratuite. L’équipe avait prévu d’accueillir son public avec café et croissants, gentille attention témoignant de la joie des retrouvailles. C’est Hélène qui a guidé notre groupe : « l’enjeu est de vous faire découvrir l’envers du décor. » Tout en respectant le timing afin de ne faire prendre aucun retard sur la journée qui débutait, Hélène a fait parcourir les coulisses du théâtre expliquant, interrogeant et racontant des anecdotes. On apprend ainsi que le théâtre est sorti de terre en 1904 et qu’il est d’une inspiration à la fois de l’opéra Garnier de Paris et de l’opéra Comédie de Montpellier. On apprend également que ce sont les matelots qui s’occupaient à l’époque, pendant que les bateaux étaient à quai, de changer les décors en en chargeant ou en appuyant les perches, ce qui explique que le mot « corde » (le mot « fatal ») ne soit pas utilisé au théâtre, car sur un bateau il est interdit d’utiliser le mot ‘corde’, il faut utiliser la bonne dénomination pour ne pas confondre les manœuvres (ficelle, bout, filin, guinde …).

TMSete03

Souhaiter ‘merde’ aux artistes

Il est de coutume d’utiliser ce mot pour souhaiter bonne chance aux comédiens. Cela vient de l’époque où on allait en calèche au théâtre : plus il y avait de crottins de chevaux devant, plus le spectacle était une réussite.

Les missions d’une scène nationale

TMSete02

C’est un label qui regroupe à ce jour 71 établissements répartis sur le territoire national. La scène nationale de Sète et du bassin de Thau doit ainsi diffuser et confronter des formes artistiques en privilégiant la création contemporaine ; accueillir et soutenir la production artistique dans les domaines de la culture contemporaine ; et participer au développement culturel local. À Sète, un grand nombre de spectacles et d’interventions sont ainsi décentralisés sur le bassin de Thau.

Le théâtre Molière en chiffres

  • Plus de 700 artistes et techniciens accueillis
  • Plus de 2 000 nuitées et plus de 4 000 repas
  • 33 salariés permanents et 75 intermittents
  • Plus de 60 entreprises mécènes (23% de recettes propres, soit 7% du budget)
  • Budget de 3,6M€ : 66% de subventions (Agglomération 61%, État 26%, Région 9%, Département 4%) et 34% de recettes propres
  • Plus de 12 000 scolaires et plus de 2 000 élèves sensibilisés par 450 heures d’ateliers
TMSetePlan
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.