SETE - L’Espace Brassens organise des portes ouvertes pour les tout-petits

Lundi 5 octobre, des journées portes-ouvertes sont organisées par l’Espace Georges-Brassens de 9h15 à…

Lundi 5 octobre, des journées portes-ouvertes sont organisées par l’Espace Georges-Brassens de 9h15 à 12h15, afin de faire découvrir ce lieu aux tout-petits âgés entre 0 et 3 ans. Cet évènement marque la reprise des activités proposées par le musée à destination de la petite enfance. Les enfants entre 0 et 3 ans, accompagnés d’un adulte, peuvent assister chaque lundi à des ateliers cirque, collage, atelier musical sur le thème de Brassens. La jauge étant limitée en raison de la situation sanitaire, il est conseillé de réserver en amont auprès de l’Espace Brassens

Depuis deux ans, ’Espace Brassens s’est engagé dans une démarche d’ouverture au jeune public, afin d’encourager l’éveil artistique et la transmission culturelle. Au sein du musée, trois parcours sont justement dédiés aux enfants en bas âge. Un pari réussi, si l’on en juge les 1600 enfants qui ont franchi les portes du musée durant l’année scolaire 2018/2019.

Le programme de cette journée portes ouvertes sera riche : de 9h15 à 12h15, il sera proposé de réaliser des sculptures sur ballon, et de découvrir l’Espace Brassens. De 9h30 à 10h30, les enfants volontaires pourront assister au spectacle Le carnaval des animaux de la compagnie Coline, et enfin, de 9h30 à 11h, un atelier cirque sera proposé. Il est conseillé de réserver en amont pour ces deux dernières activités à l’adresse  suivante : mediationbrassens@ville-sete.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.