Sète : un moment d’émotion au Festival Voix Vives

Reportage

La rédaction a participé à une lecture de poésie dans la cour du lycée Paul Valéry, lecture réalisée en italien, français et interprétée en langue des signes. Partage de ce doux moment.

L’ambiance était décontractée pour ce public mixte, entendez ‘dont personnes malentendantes’. Le poète invité pour cette session, Paolo Fabrizio IACUZZI, entame cette série de lectures en italien, berçant le public avec le rythme musical de cette langue méditerranéenne. La lecture en français rajoute à la douceur du moment. Puis c’est l’interprétation en langue des signes : ce n’est pas du mot à mot, car cette langue orale utilise l’expression des émotions par l’amplitude de la gestuelle, par les expressions du visage, la mouvance du corps. Le public, lui, salue unanimement la triple performance, car en fin de compte ces différents langages n’empêchent en rien la communion émotionnelle autour de ce partage de mots et de sens par la poésie.

VoixVives3
Les applaudissements du public

Qui est Paolo Fabrizio Iacuzzi ?

Poète, critique littéraire et éducateur, Paolo Fabrizio Iacuzzi habite à Florence et est éditeur auprès de la maison d’édition Giunti, en qualité de curateur de romans, essais, classiques et dictionnaires. Paolo dit « avoir été très touché par cette interprétation de certaines de ses œuvres en langue des signes. Lorsque l’on écrit sa propre parole, on perd le sens du corps. Ce soir, ici à Sète, cette interprétation en langue des signes m’a redonné mon propre corps à travers mes paroles. La physique et la métaphysique deviennent une seule et même chose. » Le poète qui vivait ce jour là une première, serai ravi de revivre une telle expérience et « d’être également à nouveau touché par la préparation dont Iris, l’interprète, a le secret avec ses dessins qui lui font penser à une partition musicale ». Ces similitudes avec la musique, le poète les « ressent également entre une partition d’une poésie et une partition musicale. Toutes les formes de langages, verbal, visuel, musical, gestuel ou encore écrit, sont un art total dans sa globalité. »

VoixVives1
Echanges avec le public

Comment situer un lieu en langue des signes ?

L’un des moments riches de ces lectures est l’échange avec le public. Parmi les différents sujets abordés et partagés, nous avons eu une explication sur l’interprétation en langue des signes d’un lieu par Iris qui a réalisé la performance. Certains pays ou certaines villes disposent d’un signe particulier. Mais par exemple pour situer le quartier de Manhattan à New York, l’interprète fait identifier d’abord la ville (building …) puis les quartiers par des gestes, cela permet une situation approximative géographiquement et la traduction fonctionne.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.