Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Supplique du Mont Saint Loup par Jo Cayrol Kulaflieff

  Le 16 août 2010 Pour Martine et Francis Arnaud Et pour tous les amis du Mont Saint Loup Supplique du Mont Saint Loup On a brisé mes pieds, je tiens bon, je bataille. Jusqu’où va-t-on aller creuser dans mes entrailles? De mon clair regard fier qui veille sur vos vies, Je domine la mer. […]

 

Le 16 août 2010
Pour Martine et Francis Arnaud
Et pour tous les amis du Mont Saint Loup


Supplique du Mont Saint Loup

On a brisé mes pieds, je tiens bon, je bataille.

Jusqu’où va-t-on aller creuser dans mes entrailles?

De mon clair regard fier qui veille sur vos vies,

Je domine la mer. Aujourd’hui, je supplie…

 

Jusqu’où va-t-on aller avec les pelleteuses 

Allez-vous arrêter vos machines fouilleuses

Qui mes arbres inclinent du pin à l’olivier

En brisant leurs racines ? Je suis bien malmené !

 

J’étais pourtant docile, pauvre volcan éteint.

Je me sens bien fragile. Le combat est-il vain ?

Y aura-t-il demain sur me paisibles flancs

Des oiseaux, des lapins, des écureuils vivants,

Des amandiers en fleurs s’étirant près des vignes

Sur ma terre en couleur où l’olivier domine ?

 

Une croix blanche et nue s’élève solitaire

Son regard éperdu s’égare sur ma terre

Ravagée et brisée sous béton et ciment,

Terre défigurée tourmentée et souffrant

 

Je garde tête haute et de mon regard vert,

Je continue et j’ose aujourd’hui comme hier

Dominer cette côte du Cap au Canigou

Et mon vieux sémaphore veille toujours sur vous.

 

Je suis un vieux volcan qui regarde la mer,

Qui écoute les vents, le chant de l’univers.

Quand la ville s’endort, que la mer apaisée

Scintille un peu encore, quand le temps s’est posé,

Que la nuit sur moi tend sa rivière d’étoiles,

Je rêve nonchalant et je largue les voiles.

 

ô toi, vieille Cité nommée « La Perle Noire »

De ma Tour des Anglais, je ne cesse de croire

Que nous sommes unis, que tu me tiens la main

Que tu es une amie protégeant mon destin.

 

Je reste vigilant, bienveillant mais j’ai peur

Qu’une main de géant s’abatte sur mon cœur

Et qu’une main de pierre grimpe jusqu’à mes yeux

Et fige mon regard sur un ciel douloureux.

 

JO CAYROL KULAFLIEFF

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.