Tradition populaire : l'histoire du poulain de Florensac racontée par l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée

Aujourd'hui, l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée vous raconte l'histoire de «lo chivalet» de Florensac.

18 des villes et villages de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée ont pour symbole un animal totémique enraciné dans la tradition populaire. À chacun sa légende, partez à la découverte de ces animaux fantastiques qui animent les fêtes votives et autres animations culturelles.

Le poulain de Florensac

Tout comme le Poulain de Pézenas, il a du sang royal. Le roi Charles IX et sa mère Catherine de Médicis l’ont offert à la ville en remerciement pour le gîte et le couvert le 31 décembre 1565. Pour immortaliser l’événement, on fit construire un cheval en bois qu’on appelle en occitan «lo chivalet» pour participer aux événements de Florensac. Il est ainsi devenu l’emblème de la ville, tout comme le poulain de l’équipe féminine, de taille plus réduite, porté par 6 filles avec une meneuse. À l’origine, son armature était de bois et de fer et sa robe bleue blanc rouge. Il servait d’encart publicitaire commercial et même cinématographique.

Dans les années 70, il est décoré de fleurs de crépon. En 1987, les affiches publicitaires sont remplacées par d’anciennes photos du village. Aujourd’hui, on peut toujours voir des affiches qui sont renouvelées.

Sa carcasse se compose d’acier grillagé parsemé de 2000 fleurs blanches et rouges en crépon. Sur sa monture, on peut voir un homme et une femme qui représenteraient Charles IX et Catherine de Médicis. Il est porté et actionné par 8 hommes qui excellent dans la culbute en avant. Pendant que le meneur mène tout le monde à la baguette et fait faire des prouesses à la bête. Au son des tambours, les deux poulains s’agitent, virevoltent, tournent, se cabrent.

Pourquoi ce mot de totem ?

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée : “ Et bien parce qu’il est le symbole du village, le marqueur identitaire. Chaque animal totémique a son village de prédilection avec son histoire et sa légende. Parfois, il retrace des événements tragiques du village mais aussi des périodes heureuses voire miraculeuses.

Où les voir ?

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée : ” Rendez-vous aux fêtes de villages où ils paradent et déplacent avec eux une foule d’amateurs de traditions folkloriques. Petits et grands viennent alors se dandiner avec leur animal totem, au son de la musique traditionnelle occitane. Sous des apparences très désordonnées, leur déambulation est codifiée, ritualisée, toujours dans le but de créer des émotions fortes.

Tant que ça !

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée : ” Les animaux totémiques sont nombreux en Occitanie et plus particulièrement dans le département de l’Hérault, une soixantaine. Auxquels on peut rajouter des nouveau-nés : Léo le Lion d’Aumes, le Rhynchite de Pomérols, le Loup et la Fée de Castelnau de Guers, l’Oignon de Lézignan la Cèbe, Le Cheval Marin d’Agde. Si vous voulez en savoir plus sur notre cheptel, ses traditions, son histoire… voici un livret où tout vous est raconté et présenté.”

En savoir plus

Totemic Fédération des totems occitans et catalans > site internet

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.