Tradition populaire : l'histoire du poulain de la fève de Vias racontée par l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée

Aujourd'hui, l'Office de Tourisme Cap d'Agde Méditerranée vous raconte l'histoire du poulain de la fève de Vias.

(crédit photo : CAHM)

18 des villes et villages de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée ont pour symbole un animal totémique enraciné dans la tradition populaire. À chacun sa légende, partez à la découverte de ces animaux fantastiques qui animent les fêtes votives et autres animations culturelles.

Le poulain de la fève de Vias

Il y a plusieurs siècles, Vias connut une période de disette et de famine. Les troupeaux étaient décimés, seul un poulain avec un taureau avaient survécu. Mais le boeuf fut volé et le poulain réussit à s’échapper. Alors que Jeannette cueillait des salades sauvages elle fut appelée par le poulain. Il la mena dans un champ de fèves qu’elle récolta avec empressement. C’est grâce au Poulain que Vias ne souffrirait plus de faim. L’animal fut érigé en totem. L’autre historiette parle d’un poulain qui était élu à Carnaval pour sa beauté parmi les poulains des quartiers sous la conduite de leur charretier. Les laissés pour compte s’affrontaient alors entre eux défonçant leur carcasse respective. Les rixes s’achevaient en un bûcher final qui clôturait Carnaval. Seule la tête était épargnée.

Aujourd’hui il y a trois poulains à Vias. Sa carcasse est recouverte d’une toile marron parsemée de fleurs en crépon colorées. Il arbore fièrement le blason de la ville, la croix occitane et la fève de Vias en forme de légumineuse « la fabo de Vias ». Sept costauds se logent dans son ventre pour déplacer l’équidé et le faire virevolter. Muni d’un fouet, le meneur essaye de dresser le turbulent et facétieux animal au son des fifres, tambours et hautbois qui rythment ses pas.

Pourquoi ce mot de totem ?

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée : «  Et bien parce qu’il est le symbole du village, le marqueur identitaire. Chaque animal totémique a son village de prédilection avec son histoire et sa légende. Parfois, il retrace des événements tragiques du village mais aussi des périodes heureuses voire miraculeuses.« 

Où les voir ?

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée :  » Rendez-vous aux fêtes de villages où ils paradent et déplacent avec eux une foule d’amateurs de traditions folkloriques. Petits et grands viennent alors se dandiner avec leur animal totem, au son de la musique traditionnelle occitane. Sous des apparences très désordonnées, leur déambulation est codifiée, ritualisée, toujours dans le but de créer des émotions fortes.« 

Tant que ça !

Office de Tourisme Cap d’Agde Méditerranée :  » Les animaux totémiques sont nombreux en Occitanie et plus particulièrement dans le département de l’Hérault, une soixantaine. Auxquels on peut rajouter des nouveau-nés : Léo le Lion d’Aumes, le Rhynchite de Pomérols, le Loup et la Fée de Castelnau de Guers, l’Oignon de Lézignan la Cèbe, Le Cheval Marin d’Agde. Si vous voulez en savoir plus sur notre cheptel, ses traditions, son histoire… voici un livret où tout vous est raconté et présenté. »

En savoir plus

Totemic Fédération des totems occitans et catalans > site internet

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.