UMP Agathoise : La grogne s'amplifie ! CALVET Candidat .

Les dissensions n'ont jamais été aussi fortes en terres agathoises  entre le député maire…

Les dissensions n’ont jamais été aussi fortes en terres agathoises 
entre le député maire et les adhérents et sympathisants de l’UMP !

A l’heure d’une élection interne pour désigner le délégué de
circonscription et les délégués cantonaux la multiplicité des
candidatures rivales de Gilles D’Ettore( député maire de la
circonscription ) ne démontre pas que l’unanimisme souhaité par Gilles
D’Ettore en conseil municipal agathois, soit si facile à obtenir de la
part de ses ” compagnons “.
Certes, il ne fait, a priori, aucun doute quant au résultat des
élections,
le député maire jouissant d’une position dominante au vu de
ses mandats électifs et des nombreuses personnes qu’il ” nourrit “.  ( du
terme employé par l’intéressé au sujet d’une employée municipale qui
n’avait pas abdiqué devant les effets de manche de son ” bénéfactor ”
de maire)


Néanmoins, après la candidature de Bruno ESCAFFRE,
ancien adjoint
UMP-CNI de la Ville de Séte et rival de la majorité présidentielle à
l’occasion des dernières législatives ;
Aprés celle de Didier SAUVAIRE,

ancien maire de Balaruc les Bains, qui pour sa part essaye de ” rebondir ” aprés la perte de son mandat de maire et qui ne surprendrait personne s’il négociait un ralliement à Gilles d’Ettore contre l’assurance de figurer en bonne place sur la liste UMP à l’occasion des prochaines Régionales. ( Bien entendu, nous sommes, c’est fort connu , de mauvaises langues et ceci n’est que le fait de notre interprétation);
Voici venue celle d’Henri CALVET qui vient
fortifier l’opposition interne à Gilles D’ettore
sur ses propres terres.
Henri CALVET, ancien adjoint à la sécurité du maire d’Agde et cadre de
l’UMP durant son mandat condamne avec fermeté les récents choix
politiques de Gilles D’ettore.
L’homme n’a pas la langue de bois et les
récents avatars survenus à Henri Couquet, mis à l’écart de la scène
directoriale de la ville d’Agde , n’ont pas calmé son ardeur.
Dix encartés UMP mis à l’écart
lors du renouvèlement de la liste municipale, pour faciliter l’émergence de l’ex socialiste, ex UDF, ex Modem et néo Nouveau Centre,
Sébastien FREY  n’a pas été également pour arranger  la cordialité ambiante entre Henri CALVET et Gilles D’ETTORE.

Sébastien FREY, que l’on surnomme  désormais, presque officielllement , ” LE DAUPHIN  “ autant pour ses capacités à naviguer en toutes eaux que pour la grâce complice que lui accorde désormais le Maire d’Agde, n’est pas épargné par les UMP pur jus qui ne lui pardonent pas le coup de Trafalgar qu’il a  joué contre le candidat labellissé de leur parti.

Henri CALVET  veut être le porte parole de tout ceux qui ont été déçus
par l’attitude de Gilles D’Ettore qui se sert d’une étiquette
électorale pour dénigrer ses propres adhérents.
Alain BAUDET, encore un ex conseiller municipal UMP n’est  pas en reste
, il sera pour sa part, candidat comme délégué cantonal sur le canton
d’Agde.

Mais la litanie des contradicteurs de Gilles D’Ettore ne s’arrête pas là.


Brice BLAZY , représentant local de l’AANS, Association des Amis de
Nicolas Sarkozy,
ne partage pas, loin s’en faut, les derniers choix
politiques du député UMP.  Il a appelé publiquement les élus de la majorité à réagir  face à une telle
situation 
afin qu’ils montrent  leurs différences
et les valeurs de liberté de pensée qu’ils défendent.

Mais au sein encore de ‘UMP , le MPF parti associé à l’UMP fait
également entendre sa voix par l’intermédiaire de Stéphane REVUELTA,

ex-colistier de Charles IGNATOFF lors des dernières municipales appelle
les sympathisants MPF et amis de l’UMP ainsi que ses anciens
colistiers à ne pas porter leurs suffrages lors de l’élection interne
sur le candidat Gilles D’Ettore.

Les raisons sont déclinées : Non
respect des engagements électoraux pris lors de la derniére élection  (
abandon de la zone franche urbaine
, chère au candidat Charles
Ignatoff, non respect de la ligne politique et éviction injustifiée
d’Henri Couquet.

On le voit, celui qui se délectait, il y a un mois a peine des avatars
concernant les comptes de campagne de Fabrice MUR,
aurait du prendre le
soin de balayer devant sa porte autrement que par des mises au placard
et des retraits de délégations.

Certes, Gilles D’ettore a fait le
ménage, à gauche, au centre et même a droite… 

Mais à force d’envoyer les proches de son ” cabinet ” à la “fosse”  ses compagnons en deviennent de plus en plus ” sceptiques ” sur sa capacité à fédérer son propre camp…

 Peut être  une confusion entre la force  tranquille et la fosse tranquille.. Allez savoir !

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.