Une conférence internationale sur l’écologie et l’évolution des maladies infectieuses organisée par les chercheurs de Montpellier

Du 14 au 17 juin 2021, la 18e conférence internationale EEID (Ecology and Evolution of Infectious Diseases) se fera dans un environnement virtuel. Elle rassemblera plus de 900 chercheurs venant d’une dizaine de pays.

L’EEID se tient annuellement pour réunir les chercheurs qui travaillent en écologie de la santé sur l’épidémiologie et l’évolution des maladies infectieuses. Les participants discuteront des résultats d’études menées sur divers systèmes biologiques (des plantes aux hôtes vertébrés, des virus aux parasites métazoaires). À l’heure où la pandémie de SARS-CoV-2 met en évidence l’impact des maladies infectieuses sur la société, ce grand rassemblement occupe une place importante. En effet, la considération de l’écologie et de l’évolution des pathogènes mènera à la compréhension des processus provoquant les épidémies.

Une conférence ambitieuse qui mettra en avant les expertises d’une communauté scientifique internationale

L’EEID 2021 est programmé sur 4 sessions thématiques, disponibles pour tous les participants. Au cours de chaque session, il y aura deux présentations invitées qui donneront accès aux 270 posters scientifiques. Les échanges se feront via un environnement virtuel, spécifiquement dédié à l’évènement. Ce rassemblement vise à confronter les recherches de la communauté scientifique sur les maladies infectieuses et les approches combinées issues de l’épidémiologie, de l’écologie et/ou de la biologie évolutive. Durant cette conférence, les participants émettront des avis sur les systèmes biologiques et les approches méthodologiques (phénotypiques, génomiques, théoriques). C’est effectivement un moyen de combiner les expertises et les compétences de la communauté. Cette approche intégrative améliorera la compréhension des interactions hôtes-parasites et apportera une avancée en santé humaine, animale et végétale.

La communauté de Montpellier au premier plan

La conférence est organisée par des chercheurs appartenant à cinq unités mixtes de recherche de Montpellier : MIVEGEC (Benjamin Roche, Ana Rivero), CEFE (Sylvain Gandon, Thierry Boulinier), CBGP (Nathalie Charbonnel), ISEM (Alison Duncan) et BGPI (Philippe Roumagnac) avec pour tutelles les organismes suivants : Université de Montpellier, INRAE, IRD, Cirad, CNRS, EPHE, Montpellier SupAgro, Université Montpellier 3. Un comité de pilotage scientifique, composé de 16 chercheurs issus de la communauté montpelliéraine, est responsable de la sélection des posters. Organisé avec le soutien de la Région Occitanie, I-Site Muse, Agropolis Fondation, Labex Cemeb et plusieurs éditeurs internationaux (The Royal Society, Journal of Animal Ecology, Elife Sciences Publications, Elsevier).

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.