Vallée de l'Hérault : Nereus, start-up de la "Green Tech" devenue grande

Hérault Tribune Pro Reportage

Fondée en 2013, Nereus a connu une croissance fulgurante, portée par des innovations en matière de recyclage des eaux usées.

©Nereus

Moteur de la “Green tech” né dans le département de l’Hérault, la société poursuit son développement et n’a de cesse d’innover pour proposer des solutions adaptées aux enjeux d’aujourd’hui en matière de développement durable. Entretien avec Emmanuel Trouvé, dirigeant et fondateur de Nereus, et Nadège Corp, sa directrice adjointe.

Avec quelle ambition avez-vous fondé Nereus ?

Emmanuel Trouvé : “A l’origine de Nereus, il y a eu 2 volontés : celle de proposer des systèmes décentralisés pour produire de l’eau recyclée et celle d’être un acteur majeur français dans le domaine de la réutilisation de l’eau. Notre ambition était de révolutionner le domaine et c’est cette même ambition qui nous pousse à agir aujourd’hui, en développant une technologie de rupture. Et nous ne nous sommes pas trompés car les récents événements climatiques que nous avons connus dans notre pays motivent beaucoup de professionnels utilisant de l’eau, des collectivités ou encore des promoteurs à prendre désormais en compte sa préservation, qui passe par sa réutilisation.”

Quelles sont les solutions proposées par Nereus ?

Nadège Corp : “Nous avons développé plusieurs gammes permettant de répondre à différentes catégories de clients. Par exemple, la gamme Recynov® qui permet un recyclage des eaux usées de façon économe en énergie ou la gamme Neostep® qui propose des alternatives aux stations d’épuration classiques pour les collectivités. Chaque demande fait l’objet d’une étude individuelle et sur-mesure et notre force repose justement sur notre capacité à adapter nos procédés selon les liquides à traiter et les exigences de nos clients, toujours en conservant le même cœur de technologie, la filtration membranaire.”

Recynov unité recyclage distillerie

Ces solutions reposent-elles sur la même innovation ?

Emmanuel Trouvé : “Le cœur de technologie des équipements conçus et construits par NEREUS repose sur la filtration dynamique, une technologie membranaire nouvelle ultra économe en énergie. Elle permet le développement de procédés originaux, la plupart brevetés, qui différent selon le type de liquide à traiter (eaux usées, effluents industriels, boues).”

Comment s’est déroulée la croissance de Nereus depuis sa création en 2013 ?

Nadège Corp : “Nous avons actuellement 35 collaborateurs en CDI et l’équipe se renforce régulièrement avec des collaborateurs en intérim. Nous rechercherons en 2023 de nouveaux talents : avis aux candidats, surveillez nos réseaux sociaux ! Concernant notre chiffre d’affaires, malgré des temps plus difficiles durant la crise COVID (nous travaillions à cette époque majoritairement à l’export), il n’a cessé de croître depuis 2013 pour atteindre aujourd’hui les 5M€.”

Ces évolutions ont bénéficié du soutien de l’incubateur du Pays Cœur d’Hérault…

Emmanuel Trouvé : “Sans cette incubation chez Novel.id, nous ne disposerions pas aujourd’hui d’un parc d’une trentaine d’unités construites ! L’incubation nous a permis de pouvoir fabriquer nous-mêmes, sans sous-traitance, nos équipements, grâce à la mise à disposition d’un atelier à faible prix. Elle nous a aussi offert un réseau essentiel pour le développement de l’entreprise et puis nous avons intégré une famille que nous sollicitons encore aujourd’hui, même si nous ne sommes plus incubés. Nous ne pouvons que recommander aux porteurs de projet de passer par la case incubation au démarrage !”

Selon vous, quels sont les avantages de votre installation dans la vallée de l’Hérault ?

Nadège Corp : “Au-delà de l’attachement à notre localité et aux avantages qu’elle apporte (A75, foncier abordable, dynamisme et volonté d’action de notre communauté de commune, la Communauté de Commune Vallée de l’Hérault), notre positionnement est un avantage pour nos salariés, à qui nous offrons un cadre de vie entre vignes et mer. Le coût du foncier en Vallée de l’Hérault a aussi eu une incidence sur notre développement : nous avons pu acheter notre terrain et notre atelier de fabrication et nous envisageons son extension.
Nous sommes d’ailleurs lauréats « Région Occitanie » depuis vendredi dernier du concours « Innover à la campagne ». Une fierté pour nous que de faire rayonner notre territoire rural, qui regorge de talents !”

Innover à la campagne NEREUS
©Nereus

Quels sont les partenariats noués pour le développement de votre activité ?

Emmanuel Trouvé : “Nous travaillons régulièrement avec plusieurs partenaires scientifiques sur des programmes de recherche et développement collaboratifs : Toulouse Biotechnology Institute (TBI), le Laboratoire de Génie Chimique (LGC), l’Institut National de Recherche Agronomique-Laboratoires (INRAE), l’Institut Européen des Membranes (IEM), etc. Côté ressources humaines, nous collaborons avec le pôle emploi de Clermont l’Hérault, l’association Face Hérault et cap emploi pour l’inclusion de demandeurs d’emploi, de jeunes ou de personnes en situation de handicap. Car n’agir que sur le pilier environnemental du développement durable serait absurde.” 

Votre croissance vous a également conduit sur d’autres territoires…

Emmanuel Trouvé : “En ce moment, nous menons plusieurs projets de démonstration portant la valorisation de boues pour produire un engrais azoté, en stations d’épuration et usines de méthanisation en dehors du territoire. Mais notre intervention passe aussi par de nouvelles implantations. Après la Bretagne en 2017, nous sommes aussi implantés dans les DOM-TOM en 2022, où l’un de nos collaborateurs a déménagé pour développer l’activité sur place. Et il y a de quoi faire car les DOM-TOM connaissent une véritable crise de l’eau. Une prestigieuse distillerie de Martinique a d’ailleurs choisi NEREUS pour recycler ses eaux usées : grâce à notre technologie, 85% de ses effluents sont recyclés, l’eau est réutilisée dans son procédé de distillation et les concentrâts sont compostés.”

Vous avez aussi été sélectionné pour agir en tant que représentant de la “Green Tech” lors des Jeux Olympiques 2024…

Nadège Corp : “Nous avons été retenus en tant qu’innovateurs représentant le savoir-faire français. Une fierté pour toute l’équipe ! Nous interviendrons sur 2 projets : le recyclage des eaux usées d’un bâtiment du village des athlètes (les eaux recyclées seront réutilisées dans le bâtiment) et l’irrigation des espaces verts à partir des eaux usées présentes dans les égouts (afin de lutter contre les îlots de chaleur urbains).”

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

 

logo hje

 

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.