Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

VIAS - Pour Jordan Dartier, "l’opposition confond Conseil Municipal et théâtre burlesque !"

L’opposition confond Conseil Municipal et théâtre burlesque   Ce jeudi soir, les élus étaient réunis en séance du conseil municipal. L’ordre du jour conséquent portait notamment sur des questions d’ordres budgétaires. Si les points d’administration générale ont pu être examinés, les 4 élus de l’opposition présents ont décidé de quitter soudainement la salle lors de […]

L’opposition confond Conseil Municipal et théâtre burlesque

 

Ce jeudi soir, les élus étaient réunis en séance du conseil municipal. L’ordre du jour conséquent portait notamment sur des questions d’ordres budgétaires.

Si les points d’administration générale ont pu être examinés, les 4 élus de l’opposition présents ont décidé de quitter soudainement la salle lors de l’analyse des points financiers.

Le motif évoqué est qu’ils n’étaient soi-disant pas en capacité de délibérer valablement n’ayant pas été destinataires de la totalité du compte administratif avec les chapitres budgétaires détaillés par article et des annexes de ce compte administratif.

Pourtant, le dossier de consultation contenant l’ensemble des pièces comptables était disponible comme à l’accoutumé en mairie. Mais les élus de l’opposition ne sont pas venus le consulter !

Par ailleurs, Monsieur MONEDERO qui habite à quelques mètres de la Mairie et qui habituellement dépose ses courriers au Cabinet du Maire, a préféré adresser un courrier en recommandé avec accusé de réception.

Cette lettre datée du 18 mai a été réceptionnée en mairie le 23 mai 2018, veille du conseil municipal.

Aux termes de ce courrier, monsieur MONEDERO demandait la transmission, par courrier électronique, de l’intégralité des documents comptables, alors que lors d’un précédent conseil municipal, il s’était opposé à toute transmission par voie électronique.

Où est la cohérence ?

En réponse à son courrier, l’ensemble des pièces sollicités a été transmis par courrier électronique le 24 mai 2018 conformément à la demande formulée.

Contrairement à ce qui a été indiqué par l’opposition lors du conseil municipal du 24 mai, celle-ci était parfaitement en mesure de pouvoir délibérer d’autant plus que l’adjointe aux finances a procédé à une lecture détaillée et exhaustive de l’ensemble des chapitres budgétaires.

L’objectif premier de l’opposition est donc clairement de bloquer le fonctionnement de l’institution municipale.

 

Les élus de l’opposition ne veulent certainement pas affronter en face la réalité des chiffres, à savoir :

  • une gestion saine des finances de Ville,
  • des investissements publics dénotant singulièrement avec ceux du passé,
  • des recettes fiscales en augmentation de 500 000 € malgré une baisse des taux d’imposition les 2 premières années du mandat et une stabilisation de ceux-ci depuis 3 ans,
  •  également, des dépenses de fonctionnement stabilisés malgré des pénalités de 600 000 € au titre de la non réalisation de logements sociaux sur la période 2011 et 2013 (mandat de cette même opposition) et malgré un héritage de plus de 400 000 € de dépenses pour le fonctionnement du Théâtre de l’Ardaillon.

Incontestablement, les élus de l’opposition préfèrent fuir les débats plutôt que d’affronter la réalité des chiffres qui contrastent singulièrement avec leur gestion du passé.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.