Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

A l’attention du Président de l’APCOV

Lettre à l'attention du Président de l'APCOV, Monsieur le Président,J'interviens auprès de vous à…

Lettre à l’attention du Président de l’APCOV, Monsieur le Président,

J’interviens auprès de vous à la suite de différentes allégations que vous avez perpétrées à mon encontre, et me permets d’ores et déjà de vous indiquer qu’il me semble nécessaire, à ce stade, de remettre les choses à leur  juste  place, d’informer et  de dire la vérité.

Depuis des mois, vous vous êtes  contenté de  critiques  permanentes sur le  bilan de la  mandature  précédente de l’APCOV, mais vous n’avez rien apporté de neuf, ni rien proposé.
Vous vous contentez, à mon avis, d’utiliser la propagande, pour donner des arguments qui n’ont aucune portée.

Vous avez diffusé sur un terrain restreint ces arguments inadéquats, ce que je considère comme de  la manipulation, en utilisant, par ailleurs, la  conjoncture économique.

Nous avons été contraints de financer une contre  analyse  du PPRI actuellement effectuée par la DDE,  sachant  qu’à terme, les recommandations de l’Etat  s’imposeront, quoi qu’il en soit, et que par ailleurs, depuis trois ans, il  y a une étude hydrologique qui est parfaitement pertinente et qui suffisait, à elle seule. Ainsi, les adhérents ont dû mettre « la main à la poche ».
J’estime qu’il s’agit d’un manque de respect évident des personnes, mais également des  associations.

Vous avez estimé que mon engagement était inadéquat et qu’il s’agissait d’une véritable trahison.
Or, j’ai eu le courage, depuis que j’interviens et que je m’intéresse au problème de la Côte Ouest, d’essayer de trouver des solutions rationnelles et, surtout d’éradiquer définitivement des pratiques que je juge absolument disproportionnée avec nos souhaits futurs.

Que souhaitons-nous ?

–    Nous souhaitons ardemment que des solutions soient proposées, en totale légalité, et pour éviter à nouveau que nous soyons poursuivis devant le Tribunal Correctionnel.

–    Nous souhaitons également qu’une concertation soit faite et que chacun puisse s’exprimer, avec toutefois certaines limites qui sont nécessaires, dans une démocratie digne de ce nom.

–    Nous souhaitons, enfin, travailler totalement soudés, et sans que diverses personnes ne s’en servent comme « piédestal » pour leur propre carrière.

Certes, j’ai peut-être choisi une équipe qui, malheureusement, a perdu, mais qui croyait beaucoup en l’avenir, et qui était absolument imperméable à des réflexions sur le passé.
Ce n’est pas en regardant le passé que l’on peut avancer.

Ceci étant, je travaillerai et aiderai la nouvelle équipe actuelle à la mairie, en espérant que celle-ci aura parfaitement compris que, dans le futur, c’est soudés que nous pouvons avancer.

J’ai la conviction que notre partenariat n’est valable et durable que si chacun œuvre dans le même sens, et sait en tirer toute la quintessence, si variée soit-elle.

Sachez que nous n’êtes en aucun cas propriétaire  de nos adhérents et que ces derniers agissent avec une véritable liberté, utile à tous.

Sylvain PREVOST
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.