Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Actions Éducatives Territoriales au collège de Marseillan -
Quand le respect des différences épanouit les talents

Vendredi 15 juin, le collège de Marseillan a ouvert ses portes au public pour…

Vendredi 15 juin, le collège de Marseillan a ouvert ses portes au public pour présenter les œuvres de Monika Kulicka, artiste en résidence et le travail réalisé par les ateliers des élèves. Le projet de l’établissement « Tous ensemble dans la différence » s’est illustré dans une explosion de vie, de rythmes et de créativité.

Ce qui fait la différence, c’est d’abord l’engagement de l’équipe pédagogique.
Grâce aux profs d’espagnol, de technologie et de français, un ensemble de jazz composé de jeunes et d’adultes a donné une interprétation au swing irréprochable de « Sing Sing », la chanson de Claude Nougaro.
Les échanges multiples qu’entretient le collège avec la Scène Nationale de Sète a permis un travail pédagogique de haut niveau en collaboration avec le musicien de jazz Patrice Caratini.

Voir le diaporama : http://www.kewego.fr/video/iLyROoaftX3r.html

Le groupe de percussions, chant et danse africaine est animé par deux surveillants et par Fernand Koala, danseur africain et militant de la lutte contre le sida (Association « Plus d’Éthique, Plus de Solidarité) : « Chaque enfant a un rythme à jouer, tous ensemble, ces rythmes composent un morceau. Quand quelqu’un se trompe, il est porté par les autres ».
Avec l’atelier contes, dirigé par une intervenante de la scène nationale de Sète, l’imaginaire de l’enfance accompagne les plus jeunes vers le théâtre et la poésie.
On voyage aussi tout près, à Sète, en réalisant des pavois qui capturent les fragments d’un environnement en interaction permanente avec la vie du collège.
La différence c’est aussi la rencontre avec Monika. Artiste polonaise, invitée par le Conseil Général, elle est en résidence au collège depuis quelques mois pour une retraite qui lui permet de se concentrer sur ses recherches plastiques. Humains et végétaux, sang et sève, différents mais animés de la même pulsation de vie.

Sa présence interroge les enfants. « Je suis là pour vous déranger » leur explique-t-elle. « Je leur montre une autre façon de vivre, d’autre valeurs».
Pour permettre ce métissage, la richesse de ces apports extérieurs, le collège multiplie les partenariats. Des soirées partagées permettent des échanges avec les ateliers de musique et d’arts plastiques de la MJC. Le club Léo Lagrange assure un soutien scolaire financé par la ville de Marseillan, etc.

Rien de tout cela ne serait possible sans le soutien attentif et bienveillant du Conseil Général qui finance les AET (actions éducatives territoriales) et sans l’énergie et la volonté de la principale, Christine Thomas, qui milite inlassablement pour affirmer les valeurs de l’école laïque.
Le collège de Marseillan lutte contre toutes les discriminations. Les enfants y sont des citoyens. Ils aborderont l’année prochaine des sujets difficiles comme les traumatismes liés au sexisme et au fascisme et partiront sur les traces des Brigades internationales.

Marie Azzaroni

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.