Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

AGDE - " LE CHOC " OU L'EXPRESSION DE LA DEMOCRATIE ?

« LE CHOC » OU L’EXPRESSION DE LA DEMOCRATIE ? Seuls nos journalistes politiques…

« LE CHOC » OU L’EXPRESSION DE LA DEMOCRATIE ?

Seuls nos journalistes politiques semblaient choqués au soir du 1° tour des élections régionales, lorsque unanimement, ils qualifiaient le choix des électeurs de « traumatisme imprévisible », alors que la majorité des électeurs pressentait la sanction issue du vote démocratique populaire.

Il n’y a nulle victoire dans le télescopage politico médiatique cuisiné dans la marmite transactionnelle de nos druides parisiens.

Juste une potion magique qui permet à chacun de piailler victoire le temps de rentrer dans l’hémicyclepour peut être s’attribuer, comme nos conseillers départementaux, une augmentation variant de 25 % à 59 % (et même 120 % pour le Président !) à une période où la situation économique trop incertaine a « obligé » nos responsables politiques à maintenir l’augmentation du SMIC à 0,6 % en 2016 !! …..

Cela, Oui c’est choquant !

Mais que nos journalistes politiques se rassurent, l’actualité ne les abandonnera pas … ils attendent plumes et micros affutés la providentielle présidentielle ….

Véritable menu gourmand de notre  cuisine politique française qui ne comprend pas moins de 6 élections au scrutin universel soigneusement réparties pour maintenir nos élus au statut de « stars nationales » dont les innombrables déplacements et meetings seront bien sur …. 

A la charge des contribuables !

Est ce bien raisonnable ces centaines de millions d’€uros dépensés à chaque scrutin ?

Est ce bien raisonnable cette médiatisation exubérante au profit des politiciens professionnels ?

Est ce bien raisonnable de délaisser ainsi sa charge élective au profit d’une promotion personnalisée ?

C’est pourtant ce qui fait vivre 620.000 élus français … triste record mondial de 1 élu pour 100 habitants !

N’est-il pas envisageable de grouper ou limiter à un tour certaines élections ?

N’est-il pas envisageable de réduire considérablement le nombre d’élus ?

N’est-il pas envisageable de limiter la durée d’une même charge à deux mandats maximum ?

N’est-il pas envisageable pour nos élus de conserver une rémunération transparente sans aucun enrichissement personnel pendant leur mandat ?

N’est-il pas envisageable de considérer le statut d’élu comme une délégation du pouvoir démocratique et non pas comme une profession politique ?

Et aujourd’hui, après ce « choc  électif » (qui va, à n’en pas douter, changer nos représentants  en gestionnaires irréprochables et clairvoyant …) que reste-t-il des harangues grandiloquentes et des déclamations théâtrales ?

Nous avons confié la direction de notre grande région contre une feuille A4 dont le programme tient sur une ½ page de généralités reproduites par ailleurs sur l’ensemble des documents envoyés par tous les candidats ….

Action en faveur de l’emploi …. Priorité à la jeunesse ….. Soutien à la culture ….. Protection de notre santé …. Préservation de notre environnement …..

Certes, les grandes idées sont toujours là ! Mais avez-vous retenu une idée régionale véritablement originale et adaptée à la nouvelle géographie de notre grande région ?

Espérons que les 158 élus se mettent au travail tous ensemble en oubliant leurs différences et leurs égos personnels afin de donner un semblant de réalité à ces grandes promesses générales toujours renouvelées à chaque élection …

Certes, les résultats de l’alliance Centre / Droite sont un échec flagrant pour notre département et notre région.

Avec 15 % d’élus à l’Assemblée régionale, nous faisons pâle figure face au 25 % de conseillers frontistes.

Certains accuseront des choix inappropriés pour défendre la réalité politique du territoire régional, d’autres accuseront le manque d’efficacité de la potion magique Parisienne …. d’autres enfin, se plaindront d’avoir été muselés par un parti prédominant qui gère, décide et n’accepte à ses cotés que des assujettis dociles à une règle imposée.

Nul doute que cet échec servira de leçon politique  aux partisans de l’autoritarisme et aux alliés disciplinés résignés à accepter seulement les invitations du dominateur.

N’est-il pas préférable que chacun puisse faire entendre sa voix, ses propositions et même ses différences en  rassemblant les électeurs autour d’un message dans lequel ils se reconnaissent facilement ?

Un Centre fort réuni et actif aurait sans nul doute été un allié plus profitable pour convaincre un électorat de la réalité du message « d’union de toutes les énergies ».

Gérard REY
Conseiller Municipal
Conseiller de la C.A.H.M.
Référent UDI du territoire Agde / Pézenas
 

 

ça a été
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.