AGDE – Le maire annonce une baisse des impôts locaux

Les élus de vos communes gèrent-ils les deniers publics en « bon maires de famille »? Parmi la quarantaine de sujets à l’ordre du jour du dernier conseil municipal d'Agde, celui de la fiscalité locale était particulièrement attendu.

On s’en doutait, la crise sanitaire ne sera pas sans laisser des traces dans les budgets des collectivités locales. En 2020, l’agglomération Hérault-Méditerranée aura enregistré une baisse de 1,6 M€ au niveau de la collecte de la taxe de séjour, alors qu’elle injectait pas moins de 2,5 M€ en soutien à l’économie locale.

Entre les baisses de recettes et l’augmentation des dépenses, le delta devait nécessairement être comblé et les élus communautaires avaient dû se résoudre à actionner le levier fiscal en votant à l’unanimité un taux d’imposition de 2,75 % sur la taxe foncière des propriétés bâties. « Concrètement, cela représente une soixantaine d’euros par an par foyer fiscal » résumait alors Stéphane Pépin-Bonet, maire de Bessan et vice-président en charge des finances de l’agglomération Hérault-Méditerranée.

La réforme fiscale entraîne la suppression de la taxe d’habitation

Dans la rubrique des bonnes nouvelles, la réforme de la fiscalité va entraîner dès cette année la suppression de la taxe d’habitation. Un coup dur pour les recettes locales ? Pas tant que cela, puisque le nouveau schéma de financement des communes prévoit un niveau de ressources fiscales équivalent par le versement aux communes de la part qui était jusqu’à présent perçue par le département. De son côté, la Taxe d’Habitation sur les Résidences Secondaires continuera à être perçue par la commune.

Le taux reste inchangé depuis 13 ans

Malgré une conjoncture économique toujours difficile marquée par la crise sanitaire, les élus agathois ont décidé de ne pas augmenter les taux d’imposition de la taxe foncière.

conseil municipal agde
Les élus de la ville d’Agde lors du conseil municipal du 13 avril 2021

«  La faible dynamique des produits fiscaux observée pour 2021 suite à la réforme permet néanmoins à la Ville de garantir l’équilibre budgétaire, sans pression fiscale supplémentaire depuis 13 ans » a estimé Clémence Raphanel, chargée des finances de la ville.

Malgré l’augmentation fiscale du côté de l’agglo et la stabilité du taux communal, le maire a annoncé une baisse globale de l’imposition : “Avec le maintien des taux actuels sur la taxe foncière et la disparition de la taxe d’habitation, les impôts locaux vont donc globalement baisser pour le contribuable agathois” a précisé Gilles d’Ettore.

Rendez-vous est donc pris lors de la réception des feuilles d’imposition pour voir dans quelle proportion interviendra cette baisse.

Dans le cadre du nouveau périmètre des bases de Taxe foncière, la suppression d’exonération temporaire de deux ans de la Taxe foncière a été votée pour l’ensemble des constructions nouvelles et l’exonération de deux ans de la Taxe foncière pour les reprises d’entreprises industrielles en difficulté.

Les élus de l’opposition se sont abstenus sur l’ensemble de ces mesures.

Une qualité de gestion soulignée

Chaque année, l’association Contribuables associés, qui milite pour la réduction des dépenses publiques et lutte contre le gaspillage des impôts, passe au crible le train de vie de nos près de 36 000 villes et villages de France.

L’édition 2020, établie sur les chiffres de 2019, vient d’être publiée et la commune d’Agde apparaît dans le top 3 des communes les plus économes de la région en matière de fonctionnement (dépenses de personnel, charges financières, frais généraux…)  avec une note de 18/20, à égalité avec la ville d’Albi.  « Cela vient certifier la qualité de notre gestion financière, qui, en privilégiant la maîtrise des dépenses de fonctionnement, permet de nombreux investissements qui contribuent à la qualité de vie et à l’attractivité de notre cité » indique le maire de la ville, Gilles d’Ettore.

classement association contribuables associés

À suivre, dans un prochain article relatif au conseil municipal : la gestion des campings municipaux, attribuée à un nouveau concessionnaire, et l’augmentation du nombre de caméras de vidéoprotection.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.